Mardi 17 septembre 2019 | Dernière mise à jour 23:20

Roland-Garros Fin de l'odyssée pour Trungelliti, en panne sèche

L'Argentin, qui était venu à Paris depuis Barcelone en voiture et avec sa grand-mère, a été battu par l'Italien Marco Cecchinato.

Le lucky loser argentin Marco Trungelliti s'est fait un nom pour la première semaine de Roland-Garros

Le lucky loser argentin Marco Trungelliti s'est fait un nom pour la première semaine de Roland-Garros Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Panne sèche pour le lucky loser Marco Trungelliti. L'Argentin, dont les pérégrinations de Barcelone à Paris ont marqué le début de Roland-Garros, a calé en trois sets au deuxième tour face à l'Italien Marco Cecchinato. Battu 6-1 7-6 (7/1) 6-1 en moins de deux heures, Trungelliti n'a pu éviter la panne d'essence face au 72e joueur mondial.

Il faut dire que ces derniers jours ont été mouvementés pour le 190e mondial. Repêché après le forfait de l'Australien Nick Kyrgios, encore trop juste pour honorer sa participation au tournoi, l'Argentin de 28 ans, alors déjà reparti en Catalogne où il vit, avait parcouru dimanche le millier de kilomètres le séparant de Paris en voiture, avec son frère, sa mère et... sa grand-mère de 89 ans.

Puis dès le lendemain matin, il avait prolongé l'aventure en battant au premier tour l'Australien Bernard Tomic, ancien no 17 mondial tombé au 206e rang, en quatre sets (6-4 5-7 6-4 6-4).

Cecchinato affrontera l'Espagnol Pablo Carreño (11e) au troisième tour. (si/nxp)

Créé: 30.05.2018, 13h51

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.