Vendredi 23 août 2019 | Dernière mise à jour 11:04

Tennis Federer, l'incroyable triplé

En finale à Miami, le Bâlois a confirmé sa supériorité du moment en battant Rafael Nadal 6-3 6-4.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le rêve continue pour Roger Federer! Après Melbourne et Indian Wells, le Bâlois a conquis un troisième grand titre lors de cette année 2017 qui est tout simplement magique.

Roger Federer a cueilli une troisième couronne à Miami après ses succès en 2005 et 2006. Il s'est imposé 6-3 6-4 en finale face à Rafael Nadal qu'il a battu une quatrième fois de rang. A la faveur de ce nouveau titre, le 91e de sa carrière, il occupera lundi la quatrième place du classement ATP derrière Novak Djokovic, Andy Murray et Stan Wawrinka. Confortable leader de la Race avec un total presque hallucinant de 4045 points, Roger Federer devrait logiquement retrouver ce rang de no 1 mondial qu'il a abandonné en novembre 2012. La seule question désormais est de savoir quand il reprendra possession de son trône.

A Miami, le Maestro a témoigné d'un réalisme extrême. A la peine en début de rencontre sur son coup droit que Rafael Nadal avait décidé de jouer pleinement, Roger Federer a laissé passer l'orage. Il sauvait deux balles de break au premier jeu, une autre à 2-2 et une dernière à 3-3. Rafael Nadal avait raté le train. Le Majorquin cédait son service pour la première fois de la rencontre à 4-3. Au second set, c'est à 4-4 qu'il lâchait cette fois son engagement pour perdre une cinquième finale à Miami, l'un des trois Masters 1000 qui ne figurent pas à son palmarès avec Shanghaï et Paris-Bercy.

Une fois de plus, la réussite avait choisi son camp lors de cette finale: celui du plus grand joueur de tous les temps. Roger Federer a, en effet, été accompagné par la chance dans le money time de la seconde manche. A 4-4 30-30, il s'offrait une balle de break grâce à un let providentiel qui lui a permis de prendre l'ascendant dans un échange conclu par un lob armé avec une très grande délicatesse à la volée. A 5-4 sur son service, il gagnait un point à 0-15 sur un revers qui touchait la ligne à la grande stupeur de Rafael Nadal. Le gaucher de Manacor doit se demander quel effet magique a pu donner son adversaire sur ce coup. Enfin à 30-30, c'est un coup droit court croisé gagné sorti de nulle part qui a permis à Roger Federer de se procurer la balle de match qu'il a convertie pour s'imposer avec 1h35' de jeu.

Même si cette finale ne restera pas dans les annales par sa qualité de jeu, Roger Federer a écrit en ce 2 avril 2017 un nouveau chapitre de sa légende. Il est, en effet, apparu aussi fort physiquement que Rafael Nadal dans cette finale jouée dans des conditions extrêmes en raison de la chaleur et de l'humidité. Avec cette victoire contre son pire ennemi, il a «couronné» un tournoi qui n'a pas épousé le cours d'un fleuve tranquille. On rappellera que Roger Federer a sauvé deux balles de match jeudi contre Tomas Berdych. Qu'il avait été à deux points de la défaite vendredi soir lors de sa demi-finale longue de 3h11' contre Nick Kyrgios. A 35 ans et demi, il a apporté la preuve magistrale qu'il était capable d'assimiler parfaitement la répétition des efforts.

Cette condition physique de jeune homme ne l'incitera toutefois pas à disputer une «véritable» saison sur terre battue. Juste après sa victoire contre Rafael Nadal, il a précisé au micro d'ESPN qu'il ne jouera plus un seul tournoi avant Roland-Garros ! «J'ai besoin de repos», lance-t-il. Dans un monde idéal, on pourrait imaginer le voir s'aligner pour une reprise en douceur la semaine qui précède les Internationaux de France. A Genève... (ATS/Le Matin)

Créé: 02.04.2017, 20h51


Sondage

Selon vous, qui mérite de remporter le prix "The Best FIFA"











Les chroniqueurs du Matin Dimanche

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.