Jeudi 17 octobre 2019 | Dernière mise à jour 09:04

Tennis Gauff et Raonic sont tombés, les favoris ont assuré

Le lundi des huitièmes de finale à Wimbledon n'a pas souri à la jeune Américaine et au Canadien. Les autres favoris ont passé.

Cori Gauff et Milos Raonic sont les deux principales victimes de ce lundi à Wimbledon.

Cori Gauff et Milos Raonic sont les deux principales victimes de ce lundi à Wimbledon. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le rêve a pris fin. La jeune Américaine Cori Gauff, 15 ans, n'ira pas plus loin à Wimbledon, battue lundi en 8e de finale par l'ex-No1 mondiale Simona Halep (tête de série No 7) 6-3, 6-3.

L'incroyable épopée s'est donc terminée. Logiquement. Après ses trois premiers tours, le public s'était pourtant mis à rêver de voir cette jeune joueuse native d'Atlanta, totalement inconnue avant cette quinzaine, issue des qualifications, prolonger son aventure.

Mais la marche était trop haute face à une ex-No1 mondiale, bien plus habituée que la jeune novice à ce stade de la compétition. Plus solide, plus régulière, la Roumaine a parfaitement gêné Gauff, qui s'est retrouvée sans solution.

Simona Halep affrontera pour une place en demi-finale la Chinois Zhang Shuai (WTA 50) qui a battu l'Ukrainienne Dayana Yastremska (WTA 35) 6-4 1-6 6-2.

Raonic au tapis

Chez les hommes, la seule surprise du jour est venue du court No3 où l'Argentin Guido Pella (tête de série No 26) a éliminé le Canadien Milos Raonic (tête de série No 15) en cinq sets après avoir mené deux sets à zéro.

Malgré 33 aces, le joueur d'1,96 m. n'a pas réussi à venir à bout de la résistance du gaucher argentin et s'est incliné 6-3 6-4 3-6 6-7 (3/7) 6-8.

Nadal et Djokovic tranquilles

Côté favoris, Nadal et Djokovic n'ont pas passé beaucoup de temps sur les courts engazonnés de Wimbledon.

L'Espagnol s'est facilement défait du Portugais Joao Sousa (ATP 69) en trois sets et 1 h. 45 de jeu (6-2 6-2 6-2). Il s'est ainsi qualifié pour la 7e fois de sa carrière pour les quarts de finale de Wimbledon.

La tête de série No3 n'a jusqu'ici perdu qu'un seul set, face à Kyrgios au 2e tour, et vient d'aligner coup sur coup deux matches très impressionnants, face à Tsonga puis Sousa. Il atteint pour la 39e fois de sa carrière un quart de finale de Grand Chelem.

Le No 1 mondial, lui, a fait presque aussi bien face au Français Ugo Humbert (ATP 66), en s'imposant 6-3, 6-2, 6-3. Le Serbe, pour son 11e quart de finale du tournoi londonien, sera opposé au Belge David Goffin (ATP 23), vainqueur de l'Espagnol Fernando Verdasco (37) 7-6 (11/9), 2-6, 6-3, 6-4.

Serena prête pour son 24e titre

Dans le tableau féminin, Serena Williams (tête de série No 11) a poursuivi sa quête d'un 24e titre du Grand Chelem en se qualifiant pour les quarts de finale grâce à sa victoire sur Carla Suarez Navarro, 6-2, 6-2.

L'ancienne N.1 mondiale à la santé retrouvée n'a pas traîné sur le Court No1, balayant l'Espagnole en 1 h 03 min. «Je veux vraiment continuer. Je me sens mieux physiquement, je peux enfin jouer au tennis», a réagi Williams, qui a enfin récupéré de sa blessure au genou droit. «La rouille finit par partir. Le principal, c'est que je me sente confiante dans mes mouvements. Cela me permet de ne pas aller chercher le coup gagnant trop tôt en raison de la douleur», a-t-elle ajouté.

Au prochain tour, l'Américaine aux sept titres sur le gazon londonien retrouvera sa compatriote et ancienne partenaire de double, Alison Riske, seulement 55e mondiale mais tombeuse de l'Australienne Ashleigh Barty, No1 mondiale.

Créé: 08.07.2019, 22h22

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.