Dimanche 22 septembre 2019 | Dernière mise à jour 13:20

Tennis Il y a quatre ans, la démonstration de Stanimal

Roger Federer et Stan Wawrinka, qui ont rendez-vous mardi, ne se sont plus croisés sur terre battue depuis 2015, déjà en quarts de finale de Roland-Garros, déjà sur le Lenglen. Souvenirs.

Le 2 juin 2015, Stan Wawrinka avait battu Roger Federer en trois sets (6-4 6-3 7-6) en quarts de finale de Roland-Garros.

Le 2 juin 2015, Stan Wawrinka avait battu Roger Federer en trois sets (6-4 6-3 7-6) en quarts de finale de Roland-Garros. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

À quel moment avions-nous commencé à imaginer Stan Wawrinka en vainqueur de Roland-Garros 2015? Cette question remonte naturellement à la surface alors que le Vaudois retrouve Roger Federer en quarts de finale du «French» pour un 26e «derby suisse» (3-22). Était-ce au son de ses frappes, quand nous étions assis si proche du court face à Dusan Lajovic (2e tour sur le No 2) puis Steve Johnson (3e sur le No 1)? Ou lors de cette bordée mémorable passée à Gilles Simon en 8e de finale (6-1, 6-4, 6-2)? Durant ces trois matches, l’idée nous avait traversés la tête, projection fugace et encore floue. Les certitudes n’existent pas en première semaine.

Et puis il y avait eu ce derby du 2 juin, dans le vent du Lenglen. Trois sets à sens unique qui avaient fini d’élever Stan Wawrinka au rang de favori. Quatre ans après, quels souvenirs demeurent? Le son de la balle dans la raquette de «Stanimal» (toujours), ses coups d’œil dans la foule comme pour profiter de l’instant, le déferlement de puissance maîtrisée. Et puis un Roger Federer résilient et malin qui avait tout essayé pour faire dérailler le train en marche (montées, variations). D’ailleurs, que ce serait-il passé si «RF» avait réussi à chaparder le troisième set (6-4, 6-3, 7-6)?

«Stan a été le meilleur du premier au dernier point, reconnaissait le Bâlois en sortant du court. Je me suis battu, j’ai essayé de varier, espéré une ouverture. Mais il était juste trop impressionnant.» Une impression validée par les chiffres. «Stan the Man» n’avait perdu que six points derrière sa première balle et sauvé une seule balle de break (5-4 au 1er set). À l’inverse, «RF» venait de perdre pour la première fois en Grand Chelem sans réussir un seul break depuis 2002 (US Open, Mirnyi). Trois statistiques qui, côté vaudois, validaient la thèse du «match parfait».

Wawrinka: «Ce matin, je ne me sentais pas très bien»

«Ce matin, je ne me sentais pas très bien, expliquait de son côté Stan Wawrinka après son récital. Cela m’arrive souvent lorsque je suis totalement concentré, impliqué; cela peut me permettre de sortir mon meilleur tennis. C’est ce qui est arrivé. Les conditions étaient compliquées, personne n’aime jouer avec un vent pareil. Du coup, j’ai essayé de frapper très fort des deux côtés pour le priver de temps. J’ai joué très lourd et j’ai tenu ce niveau durant les trois sets ce qui me rend très fier.»

Du vent, un terrain plus lourd qu’en début et en fin de quinzaine, les conditions ce mardi pourraient bien ressembler à celles d’il y a quatre ans. Pour une même issue? Rien ne permet de l’affirmer ou de le pressentir. «Je suis toujours nerveux avant de jouer contre Roger, avait aussi avoué Stan Wawrinka après sa victoire. Contre lui, on a souvent l’impression de ne jamais entrer dans le match. J’étais prêt à lutter avec ça.»

Cette vérité historique n’a pas pris une ride. À 37 ans, Roger Federer a toujours l’art de confisquer les clés d’une rencontre (surtout qu’il sert admirablement bien depuis le début de la saison). Mais puisque Stan Wawrinka le sait, il se prépare à empoigner cette frustration. Et dans un coin de sa tête, le «derby du Lenglen» peut faire office de boussole.

Sondage

Selon vous, qui de Stan Wawrinka ou de Roger Federer va remporter mardi le quart de finale 100% suisse de Roland-Garros?

Stan Wawrinka.

 
40.7%

Roger Federer.

 
59.3%

2949 votes au total


Créé: 04.06.2019, 09h25

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.