Jeudi 4 juin 2020 | Dernière mise à jour 22:37

Tennis Indian Wells annulé, quid de la suite de la saison?

Les réactions n'ont pas tardé après l'annonce de l'annulation du tournoi californien. Miami semble très menacé lui aussi...

On ferme à Indian Wells! Une fois l'annulation du tournoi prononcée, on s'est immédiatement employé à nettoyer le court.

On ferme à Indian Wells! Une fois l'annulation du tournoi prononcée, on s'est immédiatement employé à nettoyer le court. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Indian Wells annulé en raison du risque de propagation du coronavirus, les réactions n'ont pas manqué. C'est que cette décision, pas forcément attendue il y a à peine quelques jours, pourrait être la première d'une longue série dans le monde de la petite balle jaune.

L'Open de Miami, prochaine grande étape des circuits ATP et WTA, aura-t-il normalement lieu du 24 mars au 5 avril prochains? Et ensuite? Quid de Monte-Carlo (12-19 avril), tout près de l'Italie? Du tournoi final de FedCup à Budapest (14-19 avril)? Puis de Rome? De Madrid? De Roland-Garros?

«L'Équipe» relate que Julien Benneteau, capitaine de l'équipe de France de Fed Cup, est entré dans son hôtel d'Indian Wells lundi à 18h locales. Il arrivait en droite ligne de Los Angeles, avec Edouard Roger-Vasselin et Benoit Paire. Trois quarts d'heure plus tard, les trois hommes apprenaient l'annulation du tournoi!

« C'est évidemment la surprise, a réagi Benneteau dans les colonnes du quotidien sportif français. Et les premières questions qu'on se pose, c'est: «Quid de la suite?» On essaie d'organiser notre retour, d'ici mardi ou mercredi, en se disant que Miami a de grandes chances d'être annulé...»

Numéro 2 mondial, l'Espagnol Rafael Nadal s'est également exprimé via Twitter depuis Indian Wells. «Nous sommes ici en train de décider ce que nous allons faire. Trop triste de voir ce qui se passe à travers le monde à cause de cette situation. J'espère que des solutions seront bientôt apportées par les autorités. Restez tous en bonne santé et en sécurité.»

Le Canadien Denis Shapovalov s'est dit secoué...

... alors que l'Américain Tenny Sandgren a proposé une nouvelle forme de compétition:

En français dans le texte: «Lieu: Yardhouse (ndlr: une chaîne américaine de bars sportifs); Compétition: verre sur verre; Règles: la dernière femme ou le dernier homme debout gagne; Prix: n'importe quoi.»

S'il est une joueuse qui bénéficie de cette annulation, c'est de l'Américaine Sofia Kenin qu'il s'agit. Victorieuse à Lyon dimanche, elle va profiter des 865 points qu'on retranchera à Karolina Pliskova, quart de finaliste dans le désert californien l'an passé, pour s'emparer de la troisième place à la WTA.

De manière générale, les classements - tant ATP que WTA - devraient être passablement chamboulés si les annulations de tournois se poursuivent. Toujours huitième au ranking féminin publié ce lundi, la Saint-Galloise Belinda Bencic devrait sortir du Top-10, elle qui avait atteint les demi-finales à Indian Wells en 2019. Elle a fait part de sa tristesse sur son compte Twitter:

Et puis, si les annulations devaient se multiplier, le manque à gagner pour les joueurs serait évidemment très important - tous ne sont pas multi-millionnaires. Nicolas Mahut en a dit un peu plus à ce sujet dans «L'Équipe»: «Je viens de parler à des gens du conseil des joueurs, tous les joueurs devraient recevoir le prize money du premier tour d'Indian Wells, explique Nicolas Mahut. Pour la suite, nous avons des assurances privées, mais qui ne nous couvrent qu'en cas de blessures. Si le problème persiste, il faudra sans doute que l'ATP parvienne à organiser quelque chose à ce sujet, même si, évidemment la priorité est de trouver des solutions à la crise sanitaire.»

Le tennis, comme tous les autres sports, est donc fortement impacté par la propagation du Covid-19. Il n'y a d'ailleurs aucune raison qu'il en soit allé autrement. Malheureusement.

R. Ty

Créé: 09.03.2020, 15h02

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.