Jeudi 27 février 2020 | Dernière mise à jour 22:15

Tennis «J'espère que tu vas mourir du cancer»

La Française Caroline Garcia a essuyé la haine de certains parieurs en ligne après son élimination St-Pétersbourg.

Caroline Garcia a fait face à un torrent d'insultes sur internet.

Caroline Garcia a fait face à un torrent d'insultes sur internet. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Battue en trois sets au premier tour du tournoi WTA de St-Pétersbourg par sa compatriote (et lucky loser) Fiona Ferro, Caroline Garcia n'a pas vraiment vécu un après-match paisible.

La joueuse (WTA 46) a en effet partagé sur les réseaux sociaux des insultes reçues par des parieurs en ligne. Cachés derrière leur écran, les internautes n'y vont pas avec le dos de la cuillère. «Sale p***, j'espère que tu vas mourir du cancer», «Arrête le tennis», «Ton père est un abruti», «Tu es une honte pour le sport»,

«C’est du classique après une défaite. Aujourd’hui je voulais, juste les partager… Ça ne change pas ma vie ni mes objectifs», a simplement conclu Caroline Garcia.

Monfils également insulté

Sur le circuit masculin, Gaël Monfils avait également connu un épisode semblable après son élimination au premier tour du tournoi d'Anvers en octobre 2019. Le Français avait choisi de répondre avec humour aux messages d'insultes, notamment avec un «Je ne me serais pas permis» en réponse au message suivant: «J'ai misé 1000 euros sur toi et tu m'as ch*** dessus.»

Créé: 14.02.2020, 11h09

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.