Jeudi 20 juin 2019 | Dernière mise à jour 09:52

Tennis Joyeux Anniversaire «Madame coup droit»!

Steffi Graf fête ses 50 ans. Hommage à celle que beaucoup considèrent comme la meilleure joueuse de l’histoire du tennis

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Steffi Graf n’a pas besoin de commenter, remettre des trophées ou écumer les tournois de légendes pour que le monde pense à elle. Dans toutes les tribunes du monde, l’Allemande s’impose toujours comme le mètre étalon des suiveurs exigeants. La nouvelle génération pourrait-elle frapper aussi fort face à son slice de revers? Le tennis inventera-t-il un jour un meilleur coup droit décroisé? Les saisons défilent sans que ces questions ne prennent une ride. Encore moins le jour de ses 50 ans!

Née un 14 juin (1969) à Mannheim, Stefanie Maria Graf ferait d'ailleurs une belle ambassadrice de la grève des femmes. Avec ses 22 titres du Grand Chelem (à une longueur de Serena Williams, deux de Margaret Court) et ses 377 semaines passées au sommet de la WTA (record), «Fräulein Vorhand» possède en effet une ligne de palmarès qui transcende les sexes: son fabuleux «Golden Slam» de 1988. Cette année-là, Steffi Graf remporte les quatre tournois du Grand Chelem sur trois surfaces différentes plus les Jeux olympiques à Séoul. Un exploit si immense qu’il devrait rester inaccessible au «Big Three» et lui a valu d’être élue «meilleure joueuse de tous les temps» par Tennis Channel en 2012.

Steffi Graf a cinquante ans. Et au lieu de contempler son palmarès ou d’admirer la délicatesse de ses rares interventions publiques, il faut sans doute revoir les extraits de quelques matches iconiques. On y retrouve le jeu de jambes monté sur ressorts juste après ce balancier pressé en retour de service, étrange mélange de grâce et d’automatisation. Et puis autre chose saute aux yeux en redécouvrant cette magnifique empoignade contre Martina Navratilova en finale de Roland-Garros 1987 (son premier Majeur): l’incroyable niveau technique. Vitesse, variations, passing de revers liftés (oui, oui…), tout y passe. Au point d’envisager sérieusement que, 32 ans plus tard, ces deux joueuses remporteraient des titres du Grand Chelem avec leurs qualités de l’époque.

Ce vendredi 14 juin, Steffi Graf a 50 ans et elle ne joue plus au tennis. Sauf dans nos têtes. (nxp)

Créé: 14.06.2019, 14h49

Les chroniqueurs du Matin Dimanche


Sondage

Président de NE Xamax, Christian Binggeli a-t-il eu raison de ne pas demander l'Europe?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.