Samedi 19 octobre 2019 | Dernière mise à jour 22:32

Tennis Kyrgios a préparé le choc contre Nadal au pub

Le fantasque australien a été aperçu, mercredi soir, au Dog & Fox, à Wimbledon Village. L'intox a commencé.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mardi après sa qualification pour le deuxième tour de Wimbledon, Nick Kyrgios avait eu ces mots à l'intention de Rafael Nadal. "Je ne crois pas que Rafa et moi pourrions prendre une bière ensemble au Dog and Fox." A-t-il voulu vérifier s'il ne s'était pas trompé? A-t-il été averti que Carlos Costa et Francisco Roig, l'agent et le coach de Nadal, étaient de sortie à Wimbledon Village? Toujours est-il que le trublion australien a été aperçu par plusieurs journalistes dans le fameux pub de Wimbledon, mercredi soir, soit moins de vingt heures avant le choc tant attendu qui va l'opposer à Rafael Nadal, jeudi sur le Centre Court.

C'est Miguel Seabra, journaliste portugais et suiveur historique du circuit, qui a le premier annoncé cette anomalie via Twitter. "Je viens de trinquer avec Nick Kyrgios au Dog & Fox. Il est complètement relax, discute avec des amis et des filles, boit un verre." Une heure plus tard, notre collègue du Times Suart Fraser confirmait l'information avec humour. "Il est onze heures passées et Nick Kyrgios est toujours au Dog & Fox, à la veille de jouer Nadal sur le Centre Court. Toujours pas de Nadal avec une bière..."

Au-delà du caractère sensationnaliste de cette préparation iconoclaste, Nick Kyrgios semble donc bien décidé à défier l'homme aux 18 titres du Grand Chelem à sa manière et selon ses codes. À la ville comme sur le court. "Je ne changerai jamais, avait-il d'ailleurs promis mardi. Je joue comme ça depuis que j'ai 12 ans et c'est ainsi que je prends du plaisir. Les gens ont beau dire que ce n'est pas correct, que je manque de respect à tout le monde, je sais qu'ils viendront quand même me voir."

Est-ce une bonne idée? Le résultat et la manière le diront. Mais "Dirty Nick" puise là dans un répertoire qui l'a conduit à son seul titre de la saison. C'était début mars à Acapulco, ce tournoi pas comme les autres que l'Australien avait survolé "en sortant tous les soirs" et "en faisant une session de jet-ski avant chaque match". Or qui avait-il battu au bout d'un match complètement fou en huitième de finale (voir la vidéo)? Un certain Rafael Nadal.

Créé: 04.07.2019, 00h42

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.