Jeudi 19 septembre 2019 | Dernière mise à jour 12:14

TENNIS Mirka Federer aurait déjà gêné Wawrinka à Wimbledon!

Une vidéo publiée ce mardi par Bein Sports montre Wawrinka se plaindre à l'arbitre du comportement de l'épouse de Roger Federer. «Elle a fait pareil à Wimbledon...»

Mirka Federer a bel et bien déconcentré Stan Wawrinka au moment où celui-ci s'apprêtait à recevoir un service.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mirka Federer, l'épouse de Roger, a bel et bien perturbé Stan Wawrinka avant un service du Bâlois, à 5-5 40-40 dans le troisième set de leur épique demi-finale du Masters, samedi soir.

La chaîne Bein Sports a diffusé une vidéo (voir ci-dessus) dans laquelle on voit Stan Wawrinka se plaindre à l'arbitre français Cédric Mourier. «Chaque fois que je sers de son côté elle gueule, dit Stan en parlant de Mirka. Elle a fait pareil à Wimbledon, c'est insupportable.»

Dans une autre vidéo, publiée ce mardi matin par le Daily Telegraph (voir ci-dessous), on voit Wawrinka s'adresser à elle en anglais: «Pas juste avant le service!» On entend alors une voix féminine lui rétorquer: «Crybaby», soit «Pleurnichard».

Le Vaudois a alors ajouté: «Qu'est-ce qu'elle a dit?» L'arbitre de la rencontre essaye alors de calmer le numéro 4 mondial.

Voir la vidéo:

Créé: 18.11.2014, 16h45

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.