Mardi 23 juillet 2019 | Dernière mise à jour 15:52

Tennis Monfils a fait trembler Federer

Roger Federer a dompté les frappes effrénées de Gaël Monfils (6-0 4-6 7-6) au bout d’un match bizarre. Il jouera les quarts à Madrid.

Roger Federer a sauvé deux balles de matches contre Monfils.

Roger Federer a sauvé deux balles de matches contre Monfils. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Roger Federer s’est qualifié pour les quarts de finale du tournoi de Madrid au bout d’un match où il aura déroulé, perdu pied, sauvé des balles de match puis ressuscité (6-0, 4-6, 7-6).

Que penser de cette étonnante passe d’armes déstructurée, parfois géniale, souvent bizarre? Difficile à dire. Hormis peut-être que Gaël Monfils est décidément un joueur trop spécial pour savoir quel spectacle va se dérouler sous nos yeux.

A l'attaque

Le public de la Caja Magica attendait beaucoup de ce duel entre «le Maître» et l’une des bonnes surprises de ce début de saison (10e à la Race). Or son plaisir a d’abord été pris en otage par la nouvelle tactique très offensive du Français.

Depuis qu’il travaille avec Liam Smith, Gaël Monfils joue de manière plus offensive. Fini les interminables séquences «sliderman», quatre mètres derrière la ligne de fond. «La Monf» sait toujours défendre mais il prend désormais son destin en main. Il avance, frappe et prend souvent le risque en premier.

Premier set en 20 minutes

Est-ce ce qui l’a poussé à «vendanger» un premier set en 20 minutes? Sans doute. Et d’ailleurs, c’est cette même approche «kamikaze» qui lui permettait de retourner le match dès le début du deuxième set.

En frappant très fort dès le premier coup de raquette, Gaël Monfils repoussait Federer sur le pied arrière. C’était lourd et rapide. Trop pour le Bâlois, qui subissait jusqu’à se faire breaker d’entrée dans la troisième manche (0-3, avertissement pour une balle envoyée au-dessus du toit).

L’affaire était pliée, pensait-on. C’était compter sans les ressources du «Maître» et les hésitations chroniques du Français.

Deux balles de matches sauvées

Pour être devenu un rien attentiste, ce dernier se faisait voler son break d’un sublime petit retour slicé. La troisième manche basculait dans l’incertitude. Elle se joua finalement au tie-break, non sans que «RF» sauve deux balles de match à 5-6 (la première d’un service-volée sur deuxième balle!)

Ce tie-break, Gaël Monfils le commença par une double faute alors que Roger Federer enchaîna par un service-volée sur deuxième (encore) et un ace (3-0). Assez pour faire la différence et finalement l’emporter sept point à trois.

C’est donc un Roger Federer miraculé – sauvé par son service et sa science des moments chauds – qui retrouvera vendredi le meilleur joueur actuel sur terre battue, Dominic Thiem. Au moins, le Bâlois est-il sûr de jouer cette fois un vrai match de terriens.

Créé: 09.05.2019, 18h10

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.