Dimanche 18 novembre 2018 | Dernière mise à jour 10:33

Tennis 153 km à pied: Marc Rosset va (presque) tenir parole

Le Genevois, consultant pour la RTS, a déclaré vendredi à l’antenne qu’il rentrerait «à pieds à Genève» depuis Bienne, si Marc-Andrea Huesler s’inclinait face à Markus Eriksson. Or c’est arrivé...

Marc Rosset a-t-il parlé trop vite?

Marc Rosset a-t-il parlé trop vite? Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Il est vrai qu’à ce moment-là, personne n’aurait parié sur une victoire du Suédois Markus Eriksson, en ouverture de ce barrage de Coupe Davis. Marc-Andrea Huesler menait deux sets à rien et quatre jeux à un dans la troisième manche, le jeune Zurichois maîtrisait son sujet. Alors Marc Rosset s’est lâché au micro de la RTS. «Si Eriksson gagne ce match, je rentre à pieds à Genève», a alors lâché dans sa cabine biennoise le champion olympique de 1992.

Le moment où le commentateur de la RTS Marc Gisclon valide le pari de Marc Rosset:

L’ennui, c’est que l’improbable s’est produit. Handicapé par une blessure à la jambe dès la fin de la troisième manche, Huesler (ATP 386) s’est étiolé et a fini par s’incliner (6-3 6-4 4-6 6-7 4-6) en 3 h 42. Un brin vicelard, on s’est empressé de brancher Marc Rosset à la cafétéria à la fin du match. «Ça ne compte pas, quand l’un des deux joueurs a un problème physique comme c’est arrivé avec Huesler», a tout d’abord cherché à se défiler le Genevois, en mordant dans un sandwich.

Devant notre insistance, le Genevois a brandi un compromis qu’on qualifiera d’un peu facile mais acceptable : «Je tiendrai parole, a lâché Rosset. Mais comme le trajet entre Bienne et Genève n’est pas super sympa, je ferai plutôt quinze fois dix kilomètres sur tapis roulant durant les quinze prochains jours.»

Une façon très habile de se sortir d’une situation hautement délicate.

Il y a 153 kilomètres entre la Swiss Tennis Arena de Bienne et la Patinoire des Vernets de Genève:

(nxp)

Créé: 14.09.2018, 17h26

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.