Lundi 6 avril 2020 | Dernière mise à jour 19:55

Tennis - US Open Nadal au 2e tour après l'abandon de Ferrer

Rafael Nadal a profité de l'abandon de David Ferrer pour se qualifier lundi soir au 2e tour de l'US Open.

Ferrer et Nadal se saluent à la fin du match. (Lundi 27 août 2018)

Ferrer et Nadal se saluent à la fin du match. (Lundi 27 août 2018) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le N. 1 mondial et tenant du titre Rafael Nadal a profité de l'abandon de son compatriote espagnol David Ferrer (148e), blessé à la cheville gauche, pour se qualifier pour le 2e tour de l'US Open, lundi à New York, alors qu'il menait un set à zéro (6-3, 3-4).

Dans des conditions de jeu difficiles, marquées par une humidité extrême, «Rafa», vêtu d'un débardeur sombre et de son traditionnel bandana, avait pris la mesure de Ferrer dans la première manche avant de devoir batailler dans la seconde, où il s'était fait breaker à deux reprises.

Mais la douleur a été trop forte pour Ferrer, ancien N. 3 mondial et finaliste à Roland Garros en 2013, qui disputait à 36 ans son dernier match dans un tournoi majeur. «Je suis navré de ne pas pouvoir finir cette rencontre. Vous allez beaucoup me manquer», a déclaré au public le Valencien, au bord des larmes, après son abandon.

Au prochain tour, Nadal, en quête d'un quatrième titre à Flushing Meadows, sera lui opposé au Canadien Vasek Pospisil (88e).

Del Potro au 2e tour sans s'employer

L'Argentin Juan Martin Del Potro, N.3 mondial et prétendant au titre, s'est qualifié sans s'employer pour le deuxième tour aux dépens de l'Américain Donald Young, issu des qualifications, en trois sets (6-0, 6-3, 6-4).

Face au 246e joueur mondial, Del Potro (29 ans) a expédié la première manche en 22 minutes. Au-delà, il s'est montré efficace aussi bien au service (11 aces) que dans le jeu (30 coups gagnants pour seulement 15 fautes directes) pour s'imposer en un peu plus d'une heure et demie.

«J'ai des attentes élevées dans ce tournoi parce que c'est mon préféré», a commenté l'Argentin, fort du meilleur classement de sa carrière et que ses poignets récalcitrants laissent enfin en paix.

Au deuxième tour, le vainqueur de l'US Open 2009 sera opposé à l'Américain Denis Kudla (72e).

Anderson s'en sort en cinq sets

Le Sud-Africain Kevin Anderson, 5e mondial et finaliste sortant, a eu besoin de cinq sets et plus de 4 heures pour venir à bout de l'Américain Ryan Harrison (7-6 (7/4), 5-7, 4-6, 6-3, 6-4).

Anderson, 32 ans, a été mené deux manches à une, mais s'en est remis à son puissant service (28 aces) pour s'imposer à sa 3e balle de match. Il avait sauvé, quelques points plus tôt, une balle d'égalisation à 5-5.

Au prochain tour, il affrontera le Français Jérémy Chardy (46e) qui a remporté une victoire convaincante face au Russe Andrey Rublev (6-2, 4-6, 6-4, 6-1).

Thiem sans souci

L'Autrichien Dominic Thiem, 9e mondial, s'est qualifié pour le 2e tour en dominant aisément le Bosniaque Mirza Basic (81e) en trois sets 6-3, 6-1, 6-4. Thiem menait déjà deux manches à zéro après moins d'une heure de jeu.

Le finaliste 2018 de Roland-Garros retrouvera l'Américain Steve Johnson (31e) pour une place au 3e tour.

Serena Williams ne perd pas de temps

Serena Williams n'a pas perdu de temps pour son entrée en lice à l'US Open en dominant la Polonaise Magda Linette (68e) en deux sets 6-4, 6-0 et seulement 1h10 min.

Un an après avoir donné naissance à sa fille Olympia, l'Américaine de 36 ans, en quête d'un 24e titre en Grand Chelem qui lui permettrait d'égaler le record absolu de Margaret Court, fait son retour à New York dans la peau d'une 26e mondiale mais tête de série N.17.

Serena a réalisé une entrée en matière solide, avec 23 coups gagnants pour 18 fautes directes. Efficace au service en particulier, elle n'a concédé aucune balle de break.

«C'est tellement bon d'être de retour !», a-t-elle lancé. «Le premier set était serré, c'était mon premier match ici (depuis deux ans), ce n'était pas facile. Après, je me suis sentie mieux.»

Depuis son retour sur le circuit début mars, la cadette des soeurs Williams a connu des hauts - finale à Wimbledon - et des bas - défaite la plus sèche de sa carrière, 6-1, 6-0, contre la Britannique Johanna Konta début août à San José, forfait avant les huitièmes de finale à Roland-Garros.

Au deuxième tour, elle affrontera l'Allemande Carina Witthoeft (101e).

Venus Williams fait durer le plaisir

Sa soeur aînée Venus Williams a eu besoin de près de trois heures pour se qualifier contre la Russe Svetlana Kuznetsova après s'être procuré deux occasions de conclure dans la deuxième manche.

A 38 ans, Venus, victorieuse de l'US Open en 2000 et 2001, a fait durer le plaisir : l'Américaine a obtenu deux premières balles de match dans le deuxième set, à 5-3 en sa faveur, sur le service de Kuznetsova. Mais face à la lauréate 2004 du tournoi new-yorkais, elle a dû batailler plus d'une heure supplémentaire avant de conclure, à sa cinquième occasion (6-3, 5-7, 6-3).

«J'avais l'impression qu'elle sortait son meilleur jeu à chaque fois que je prenais l'avantage ! Ce n'était pas facile de conclure ce match», a reconnu Venus, opposée au tour suivant à l'Italienne Camila Giorgi (40e). «J'ai frappé beaucoup de balles aujourd'hui (lundi), j'espère que ça m'aidera pour la suite», a-t-elle lancé.

(afp/nxp)

Créé: 28.08.2018, 05h48

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.