Mardi 16 octobre 2018 | Dernière mise à jour 22:54

Tennis Karolina Pliskova explose sa raquette contre la chaise d'arbitre

À Rome, la joueuse tchèque a carrément pété un plomb après s'être inclinée en trois sets face à la Grecque Maria Sakkari.

Vidéo: YouTube

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La Tchèque Karolina Pliskova (WTA 5) s'est signalée à l'attention ce mercredi à Rome, mais pas de la meilleure des manières.

Folle de rage après avoir été victime - à ses yeux - d'une erreur d'arbitrage à 5-5 40A dans le troisième set de son 16e de finale face à la Grecque Maria Sakkari (WTA 42), elle en a perdu ses nerfs et son tennis, et a fini par s'incliner (6-3 3-6 5-7).

Après avoir félicité son adversaire par dessus le filet, Karolina Pliskova a fait mine d'aller serrer la main de l'arbitre, comme le veut le règlement, avant de se raviser, de retirer son bras et de fracasser sa raquette contre la chaise de l'arbitre (!), sous le regard interdit de son adversaire.

La Tchèque risque évidemment une forte amende.

Plus tard dans la soirée, Kristyna, la soeur jumelle de Karolina Pliskova et également joueuse de tennis, a fait part de son mécontentement sur Twitter. «Le pire que j'ai jamais vu en WTA et j'espère que Mme Marta Mrozinska n'arbitrera jamais moi ou ma soeur»

(Le Matin)

Créé: 16.05.2018, 16h08

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.