Dimanche 17 décembre 2017 | Dernière mise à jour 18:31

Tennis-Masters 1000 Rafael Nadal dans le dernier carré

L'Espagnol a battu le Bulgare Grigor Dimitrov (ATP 9) en trois sets lors des quarts de finale. Nadal, no 1 mondial, s'est imposé 6-4 6-7 (4/7) 6-3.

Vidéo: AP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

En demi-finale, Rafael Nadal sera opposé au Croate Marin Cilic (ATP 5), lequel a dominé l'Espagnol Albert Ramos (ATP 25) 6-3 6-4.

Dimitrov a tenu la dragée haute à Nadal au cours d'un match d'un haut niveau et d'une grande intensité. Tenant bien l'échange, il a cédé cependant à 4-4 dans la première manche, lorsque Nadal a réussi l'unique break du set.

Plusieurs fautes directes

Dans la seconde, Dimitrov a continué d'offrir une superbe résistance à Nadal, sauvant plusieurs balles de break pour gagner le droit de disputer le jeu décisif. Dans ce tie-break, l'Espagnol s'est détaché 2-0, mais a commis ensuite plusieurs fautes directes qui lui ont coûté l'égalisation.

Dimitrov a laissé passer sa chance dans le set décisif en obtenant à 2-2 une balle de break. Nadal l'a sauvée, avant de se détacher 4-2, et de finalement l'emporter 6-3. Grand seigneur, il a applaudi à sa sortie du court son adversaire, qu'il avait déjà battu la semaine dernière en demi-finale à Pékin, également en trois sets. (si/nxp)

Créé: 13.10.2017, 13h10

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters