Samedi 16 février 2019 | Dernière mise à jour 22:09

Tennis «Redevenir No 1 mondial, c'est quasi impossible»

Roger Federer ne croit pas pouvoir passer une 311e semaine sur le trône du tennis mondial. Il explique pourquoi.

Roger Federer: «Si je veux redevenir No 1 mondial, je dois commencer à tout gagner depuis aujourd'hui jusqu'à l'année prochaine.»

Roger Federer: «Si je veux redevenir No 1 mondial, je dois commencer à tout gagner depuis aujourd'hui jusqu'à l'année prochaine.» Image: Georges Cabrera

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

237 semaines consécutives, 310 en tout: en matière de semaines passées sur le trône du tennis mondial, Roger Federer est le leader incontesté de l'histoire du tennis. Mais le tennisman bâlois de 37 ans ne se voit pas passer une 311e semaine dans la peau du No 1. Il a expliqué pourquoi à Darius Rochebin, dans une interview accordée à la RTS à l'occasion de son passage à Genève, vendredi dernier.

A la question: «Redevenir No 1, c'est possible?», Federer ne se voile pas la face: «Tout est toujours possible, oui, mais alors il faut gagner deux ou trois Grands Chelems d'affilée, et ça, c'est très, très difficile.»

«C'est plus difficile maintenant?», relance Rochebin. Réponse très nette: «Oui, je suis plus âgé, je joue moins de tournois, et quand tu joues moins de tournois, les autres (joueurs) ont dix opportunités (de marquer des points) de plus que toi . (...) C'est pour ça que le classement n'est pas une priorité aujourd'hui.»

Et lorsque Darius Rochebin demande à Federer s'il y a eu un moment précis où il s'est mis dans la tête qu'il ne serait plus No1 mondial, Federer lui rétorque que «c'est quasi aujourd'hui». «Novak (Djokovic) vient de faire trois victoires d'affilée en Grand Chelem, ajoute le Bâlois. Si je veux redevenir No 1 mondial, je dois commencer à tout gagner depuis aujourd'hui jusqu'à l'année prochaine. Huit tournois, dont deux ou trois qui doivent être des Grand Chelems? Je pense que c'est un peu extrême d'envisager cela. Alors il faut se dire: «Ok, je vais déjà essayer de gagner Dubaï, à la fin du mois, et après on verra la suite.» C'est pour ça que je pense que (récupérer la place de No 1) c'est quasiment impossible.»

(nxp)

Créé: 12.02.2019, 10h24

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.