Mardi 23 juillet 2019 | Dernière mise à jour 15:15

Tennis Roger Federer: «Nous sommes encore là»

Vainqueur de Kei Nishikori mercredi, le Bâlois a évoqué son duel avec Rafael Nadal vendredi en demi-finale à Wimbledon.

Roger Federer est de retour en demi-finale à Church Road.

Roger Federer est de retour en demi-finale à Church Road. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Roger Federer, comment avez-vous vécu ce match contre Kei Nishikori?

C’était compliqué au début. Si je sers dans la mauvaise zone au mauvais moment, c'est fou de voir à quel point Nishikori peut me faire mal, notamment en revers mais aussi en coup droit. Il adore jouer en deux ou trois frappes et cela fonctionne bien sur gazon. C'est l'un des meilleurs au filet, il n'y en a pas beaucoup qui sont aussi bons à la volée parmi les joueurs du top 10 ou du top 50. Il a été meilleur dans le premier set, mais j'ai trouvé de meilleures zones où servir après. Je me suis calmé peut-être aussi un petit peu mais c'était compliqué d'entrer dans la partie car c'est un excellent relanceur.

Saviez-vous que vous pouviez gagner votre 100e match à Wimbledon?

Je n'y ai pas pensé une seule fois pendant le match. Je ne savais pas, j'avais oublié. Un fan me l'a rappelé quand je signais des autographes et m'a dit «Félicitations pour les 100». C'est spécial. Cela fait longtemps que je viens jouer ici et cela m'a naturellement donné l'opportunité de gagner beaucoup. Mais cent victoires à Wimbledon, qui aurait parié dessus? Pas moi, c'est sûr.

Vous allez retrouver Nadal. Qu'est-ce qui le rend difficile à jouer sur gazon?

Ce n'est pas votre premier jour de travail, vous savez tout de Rafa, comme moi. Je n'ai pas besoin de vous faire l'inventaire de ses forces et ses faiblesses. Il s'est beaucoup amélioré avec le temps sur cette surface, notamment au service et dans sa façon de conclure vite les points. Je me réjouis d'avoir la possibilité de le jouer à nouveau, onze ans après notre dernier match à Wimbledon. Nous sommes encore là, tous les deux en forme, donc cela devrait être un bon match.

Lequel de vos précédents matches peut-il influencer celui de vendredi?

Pas celui de Roland-Garros, selon moi. Je pense que les conditions devraient être un peu différentes. Ce vent à Paris, c'était fou. J'ai entendu que cela ne serait pas la même chose ces prochains jours (rires). Donc peut-être la finale de l'Open d'Australie, parce que c'était en cinq sets. En fait, je n’en sais rien et c’est un peu égal. C'est surtout notre niveau de jeu jusqu'ici qui compte. Cela sera dur, Rafa fait mal sur toutes les surfaces, ce n'est pas juste un spécialiste de terre battue. Mais j’espère que cela ira dans mon sens.

Créé: 10.07.2019, 23h20

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.