Mercredi 17 juillet 2019 | Dernière mise à jour 11:59

Tennis Serena Williams dompte Alison Riske

L'Américaine a peiné pour venir à bout de sa compatriote en quart de finale de Wimbledon mardi.

Serena Williams.

Serena Williams. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

A Church Road, Serena Williams (WTA 10) rêve toujours de rejoindre Margaret Court dans les livres d'histoire. L'Américaine de 37 ans, qui court depuis plus de deux ans - janvier 2017 - après son 24e titre en Grand Chelem, a pris le dessus mardi sur sa compatriote Alison Riske (WTA 55) 6-4 4-6 6-3 pour rallier les demi-finales une douzième fois à Wimbledon. Elle affrontera vendredi la Tchèque Barbara Strycova (54e) ou la Britannique Johanna Konta (18e).

Tombeuse de Belinda Bencic et de la No 1 mondiale Ashleigh Barty en l'espace de 48 heures, Alison Riske, véritable poil à gratter sur gazon, n'est pas tombée sans combattre. Par deux fois, elle a pris le service de Serena Williams dans la première manche. Mais la championne aux 72 titres en carrière est à chaque fois revenue, pour finalement lever un bras en l'air après avoir pris le service de sa compatriote (6-4)

Titrée sur l'herbe néerlandaise de Bois-le-Duc, Alison Riske a mieux tenu sa mise en jeu dans le second set, qu'elle a remporté sur une balle de break jouée à la perfection à 5-4 en sa faveur. Hélas pour elle, la joueuse de 29 ans a craqué ensuite dans la tête, commettant deux doubles fautes pour se retrouver menée 1-3 puis 3-5. Rédhibitoire face à une joueuse du calibre de Serena Williams qui exultait, les deux bras en l'air cette fois, après 2h01'.

Simona Halep (WTA 7) s'est aussi qualifiée pour le dernier carré, pour la deuxième fois après 2014, en disposant de Shuai Zhang (50e) 7-6 (4) 6-1 en 1h27’. Sur le court no 1, la Roumaine, menée 4 jeux à 1 dans la première manche, s'est battue comme une lionne pour inverser la tendance et la rafler à l'expérience. Première Chinoise à ce stade de la compétition à Church Road depuis Li Na en 2013, Zhang ne s'en est jamais remise.

Créé: 09.07.2019, 16h20

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Les plus partagés Sports