Samedi 19 octobre 2019 | Dernière mise à jour 21:00

Tennis Simona Halep: «C'était le rêve de ma mère»

Après sa victoire à Wimbledon, la Roumaine a avoué qu'elle ne pensait jamais être capable de gagner sur le gazon.

Simona Halep a maintenant envie de gagner d'autres Grands Chelems.

Simona Halep a maintenant envie de gagner d'autres Grands Chelems. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Roumaine Simona Halep, victorieuse de Serena Williams en finale de Wimbledon samedi (6-2, 6-2), a confié n'avoir «jamais pensé» qu'elle pouvait remporter un tournoi sur gazon.

Comment avez-vous neutralisé Serena Williams aujourd'hui?

Je savais que je devais être agressive, être à 100% sur chaque balle, que je ne devais pas la laisser revenir dans le match car elle est si puissante et si forte. Elle sait comment gérer chaque instant. (...) Je suis sûre que c'était le meilleur match de ma vie. Sur l'herbe contre elle, ce n'est jamais facile. Je suis donc très fière de mon match aujourd'hui et de l'ensemble du tournoi. (...) Je travaille dur chaque jour, pour chaque match, chaque tournoi. C'est pourquoi j'ai pu gagner ce tournoi. Je suis heureuse de ce que j'ai accompli ces deux dernières semaines. Je ne peux pas décrire ce que je ressens d'avoir gagné Wimbledon. C'est assez spécial.

Avez-vous été capable d'arrêter de trop réfléchir et de laisser votre instinct prendre le dessus?

J'ai pensé au match, mais je n'ai pas du tout pensé à mon adversaire. J'ai toujours été un peu intimidée quand j'affrontais Serena. Elle est une source d'inspiration et un modèle pour tous. Aujourd'hui, j'ai décidé avant le match que j'allais me concentrer sur moi-même et sur la finale du Grand Chelem, pas sur elle. C'est pourquoi j'ai été capable de faire de mon mieux, d'être détendue et d'être positive et confiante.

Vous avez dit que vous étiez très nerveuse avant le match, que vous avez eu des maux de ventre. Comment avez-vous surmonté ça?

Les nerfs étaient positifs cette fois. Donc rien n'était négatif. Je l'ai senti dans l'estomac. J'ai essayé de contrôler les émotions. J'ai essayé de me concentrer sur le jeu. (...) Je joue toujours bien quand j'ai des émotions. Je n'essaie pas de les ignorer ou de me battre contre elles.

Pensiez-vous que gagner Wimbledon était une possibilité pour vous?

Je n'y ai jamais pensé, pour être honnête. (...) C'était difficile à croire parce que nous n'avons même pas de terrain en herbe en Roumanie. C'est quelque chose de très lointain. (...) Je n'ai jamais pensé que je pouvais gagner sur le gazon... Avec tous ces joueurs qui sont très grands et qui servent avec beaucoup de puissance. Mais cette année, j'ai commencé à sentir de plus en plus le jeu. J'ai commencé à me sentir en sécurité sur le court, ce qui m'a beaucoup aidée à y croire. (...) C'était le rêve de ma mère. Quand j'avais dix ans, ma mère me disait que si je devais faire quelque chose d'important dans le tennis, il fallait que je joue une finale de Wimbledon. (...) Elle ne m'a rien dit, parce qu'elle pleurait (sourire)

Certains joueurs, lorsqu'ils gagnent leur premier Grand Chelem, ont peur de ne jamais en gagner d'autres. Avez-vous connu ce genre de sentiments après Roland-Garros 2018?

Je dois admettre que j'ai pensé que j'étais encore plus capable d'en remporter un autre. Une fois que vous en avez gagné un, vous avez le sentiment de savoir ce que c'est. Vous prenez ça un peu plus facilement. Ce n'est jamais facile, mais vous le prenez un peu plus facilement. Ça m'a motivée après avoir gagné le premier. (...) Je continue à travailler pour ça. J'attends déjà avec impatience les prochains tournois et les prochains défis.

Créé: 13.07.2019, 21h18

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.