Mardi 25 juin 2019 | Dernière mise à jour 21:16

Tennis Stan Wawrinka a retrouvé le terrain

Après avoir joué à cache-cache dans l'hôtel pour éviter le public, le Vaudois est allé s'entraîner. Federer, lui, a poursuivi ses soins.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Roger Federer et Stan Wawrinka ont débarqué lundi à Lille. Les deux hommes ont joué à cache-cache avec les nombreux fans présents devant leur hôtel. Stan Wawrinka décida ainsi de passer par les... cuisines pour s'éviter un bain de foule, un choix qu'a également fait Roger Federer quelques heures plus tard.

Stan Wawrinka s'est entraîné en début de soirée, mais pas dans le Stade Pierre-Mauroy qui ne sera disponible que mardi. Il a pu frapper la balle pendant une petite heure sans ressentir la moindre gêne à sa cuisse droite.

Le Vaudois a affirmé que Roger Federer se sentait un peu mieux. Le Bâlois continue quant à lui ses soins et doit se soumettre à des examens. Swiss Tennis avait annoncé dès dimanche qu'aucune information ne serait diffusée concernant l'état de santé du no 2 mondial avant la conférence de presse prévue mardi après-midi. (SI/Le Matin)

Créé: 17.11.2014, 23h30


Sondage

La vague de chaleur à 40° qui s'annonce cette semaine sur la Suisse vous inquiète-t-elle?



Les chroniqueurs du Matin Dimanche


Sondage

Président de NE Xamax, Christian Binggeli a-t-il eu raison de ne pas demander l'Europe?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.