Mercredi 26 juin 2019 | Dernière mise à jour 22:59

Tennis Stéphane Robert avec Timea Bacsinszky

Le joueur français de 38 ans va accompagner la joueuse vaudoise en l’absence de son coach principal.

Stéphane Robert (ici en 2017 lors du tournoi de Roland-Garros) va collaborer avec Timea Bacsinszky.

Stéphane Robert (ici en 2017 lors du tournoi de Roland-Garros) va collaborer avec Timea Bacsinszky. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Durant l’Open d’Australie, Timea Bacsinszky pourra compter sur les conseils de Stéphane Robert. Le Français de 38 ans, encore sur le circuit et éliminé dans les qualifications à Melbourne, va accompagner la Vaudoise en l’absence d’Erfan Djahangiri, son coach principal. Ce dernier, qui a retrouvé au printemps passé la joueuse qu’il avait connue à ses débuts, est père de deux enfants et n’envisageait pas de repartir sur le circuit lors de tous les déplacements.

«C’est le tout début de notre collaboration, explique Timea. J’ai pensé à Stéphane et je me suis dit qu’avec son expérience, il pourrait m’apporter beaucoup de choses. Je cherchais une personne me correspondant, nous allons faire quelques tournois ensemble. Je le connais depuis plus de dix ans, nous nous sommes toujours très bien entendus. Mais ne mettons pas la charrue avant les bœufs, il faut maintenant voir comment cela va se passer. Pour l’heure, nous n’avons fait que frapper des balles durant deux heures ensemble.»

Dans les faits, Timea Bacsinszky a déjà testé lors de trois tournois Yannick Thomet. Elle s’est dirigée désormais vers quelqu’un possédant plus d’expérience. Et qui semble adepte d’une méthodologie de travail tirée de son ancien coach, Ronan Lafaix, basée sur la visualisation. La méthode P.R.O. pour Poser, Respirer, Observer. «Pour le moment, c’est encore trop tôt pour en parler», a précisé la Vaudoise.

Trois entraînements avec Stéphane Robert (samedi, dimanche et lundi) et Timea Bacsinszky se lancera dans son premier tour, mardi, contre la tête de série No 10, la Russe Daria Kasatkina. Elles ne se sont affrontées qu’une seule fois, en 2016 à Indian Wells, et c’est la Russe qui avait dicté sa loi (6-4 6-2). «Ce sera un match compliqué, mais intéressant, a lancé Bacsinszky. Je me sens en forme, à 100%, heureuse d’être là, surtout après avoir dû déclarer forfait l’année passée.» (nxp)

Créé: 12.01.2019, 07h44


Sondage

La vague de chaleur à 40° qui s'annonce cette semaine sur la Suisse vous inquiète-t-elle?



Les chroniqueurs du Matin Dimanche


Sondage

Président de NE Xamax, Christian Binggeli a-t-il eu raison de ne pas demander l'Europe?



S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.