Mercredi 16 janvier 2019 | Dernière mise à jour 10:50

Tennis Timea Bacsinszky encore victime d'insultes

La joueuse vaudoise a publié sur son compte Twitter une série de captures d'écran de messages violents qu'elle a reçus.

Timea Bacsinszky ne se laisse pas perturber par les attaques dont elle est victime.

Timea Bacsinszky ne se laisse pas perturber par les attaques dont elle est victime. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Timea Bacsinszky a une nouvelle fois été la cible d'insultes en rapport à ses résultats. La Vaudoise (29 ans) a publié sur son compte Twitter une série de captures d'écran de messages violents qu'elle a reçus. Visiblement de la part de parieurs remontés contre elle.

La joueuse de Belmont a accompagné son post d'un commentaire dans lequel elle laisse entendre que ces attaques ne la touchent pas: «Je n'ai même pas de pitié pour vous, les gars. C'est vous qui cliquez et pariez. Vous pouvez vous blâmer vous-mêmes. Bonne journée. PS: aucun de ces messages ne me rendra faible, jamais.»

Timea Bacsinszky a été battue en huitièmes de finale du tournoi de Limoges par la Russe Vera Zvoraneva (WTA 123) jeudi. (nxp)

Créé: 09.11.2018, 13h18

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.