Dimanche 18 novembre 2018 | Dernière mise à jour 21:35

Tennis Timea Bacsinszky voit double

La Vaudoise s'est qualifiée pour les quarts de finale du tournoi de Biarritz en réalisant un petit exploit.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Timea Bacsinszky (WTA 660) a passé une belle journée jeudi à Biarritz. Elle qui n’avait plus gagné un match en simple sur le circuit depuis 14 mois, soit au deuxième tour du tournoi de Wimbledon 2017, s’est qualifiée pour les quarts de finale du tournoi ITF (terre battue, doté de 80 000 dollars) en gagnant deux matches dans la même journée!

La Vaudoise de 29 ans a d’abord terminé la rencontre qu’elle avait entamée mercredi et qu’elle menait 5-7 6-3 3-0 face à l’Ukrainienne Katarina Zavatska (WTA 207), mais qui avait été interrompue par la nuit. Elle n’a pas tremblé au moment de conclure, remportant le troisième set 6-2.

Ensuite, Bacsinszky a disputé son huitième de finale face à la Roumaine Irina Maria Bara (WTA 150), tête de série numéro 5, en fin d’après-midi. Une rencontre qu’elle a remportée en deux sets 6-2 7-5. Vendredi, elle affrontera la Slovaque Rebecca Sramkova (WTA 279) pour une place dans le dernier carré.

Autre Suissesse engagée à Biarritz, Conny Perrin (WTA 148), elle, n’a pas franchi le cap des 8es de finale. La Chaux-de-Fonnière de 27 ans s’est inclinée en trois manches face à la Tchèque Tereza Smitkova (WTA 160), qui s’est imposée 6-3 4-6 6-3.

(nxp)

Créé: 13.09.2018, 20h30

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.