Dimanche 16 juin 2019 | Dernière mise à jour 08:19

Tennis Novak Djokovic s'impose facilement face à Berdych

Le Serbe n'a presque pas eu à se battre pour gagner son quart de finale.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Face à un adversaire qui a pourtant livré un bon match, le no 1 mondial s'est montré implacable.

Il n'a pas fait le moindre cadeau au Tchèque, jouant les métronomes avec une redoutable efficacité. De quoi infliger une 24e défaite en 26 parties au pauvre Tomas Berdych qui, décidément, n'en finit plus de "coincer" dans ce type de match.

Injouable au premier set, solide dans les moments clefs du deuxième, Novak Djokovic s'est également servi de son influence dans l'ultime manche. Alors que Tomas Berdych s'accrochait (3-3), il a exigé de l'arbitre une interruption alors qu'il pleuvait à peine sur le central de Roland-Garros.

La coupure n'a d'ailleurs duré que quelques minutes, mais elle a sorti le Tchèque de son match: très fâché, il a perdu les trois derniers jeux de la rencontre...

Pour sa 30e demi-finale en Grand Chelem, la 8e à Roland-Garros, Novak Djokovic affrontera un novice à ce stade de la compétition en Grand Chelem, l'Autrichien Dominic Thiem (no 13). Un match dont le no 1 mondial sera évidemment le grandissime favori. (Le Matin)

Créé: 02.06.2016, 13h48

Les chroniqueurs du Matin Dimanche


Sondage

Président de NE Xamax, Christian Binggeli a-t-il eu raison de ne pas demander l'Europe?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.