Dimanche 19 janvier 2020 | Dernière mise à jour 20:05

TENNIS Wawrinka subit une lourde défaite face à Djokovic

Le Vaudois a été très largement dominé (3-6 0-6) par le numéro 1 mondial aux Masters de Londres. Il avait pourtant connu un début de match idéal.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Stan Wawrinka (no 3) a sombré contre Novak Djokovic (no 1) dans la 2e journée de la poule A du Masters. Ecrasé 6-3 6-0 en 65', le Vaudois jouera sa qualification pour les demi-finales vendredi.

Invaincu depuis désormais 29 matches dans des tournois joués en indoor, Novak Djokovic n'a donc plus qu'un match à remporter dans l'O2 Arena de Londres pour être assuré d'occuper la place de no 1 mondial en fin de saison. Le Serbe de 27 ans devrait pouvoir assurer le coup dès vendredi face à Tomas Berdych (no 6), qu'il a battu à 16 reprises en 18 duels.

Un succès du Serbe face au Tchèque pourrait qui plus est arranger les affaires de Stan Wawrinka. Le Vaudois devrait alors "simplement" battre Marin Cilic (no 8) pour se hisser pour la deuxième année consécutive dans le dernier carré du Masters. Nul doute que Novak Djokovic jouera le coup à fond, le Serbe n'étant pas non plus encore mathématiquement qualifié pour les demi-finales.

Un break d'entrée, et puis plus rien

Tout avait pourtant commencé de manière idéale pour Stan Wawrinka. Le champion d'Australie signait ainsi le break d'entrée pour mener 2-0, après avoir notamment réussi deux somptueux passing shots gagnants en coup droit. Le soufflé retombait cependant rapidement: le Vaudois perdait... 16 des 17 points qui suivaient pour se retrouver mené 2-4!

Mené 2-5 après avoir perdu 20 des 23 points qui précédaient, Stan Wawrinka allait inscrire son dernier jeu de la soirée non sans avoir sauvé une balle de set sur son engagement. Inexistant dans un deuxième set où il ne marquait que 7 points, il terminait la partie avec 29 fautes directes à son compteur. Il ne réussissait dans le même temps que 8 coups gagnants...

Si une défaite face à Novak Djokovic n'a rien d'étonnant en soi, la sécheresse du score a en revanche de quoi surprendre. Le Vaudois s'était rassuré lundi en réussissant un match plein face à Tomas Berdych, qu'il avait aisément battu (6-1 6-1 en 58'). Mais mercredi, il s'est heurté à un mur. Le sourire qu'il arborait malgré tout au moment de la poignée de main en disait long sur son incrédulité.

Berdych écrase Cilic et garde espoir

Tomas Berdych peut lui aussi toujours espérer se qualifier pour les demi-finales. Il a écrasé Marin Cilic (no 8) 6-3 6-1 en 74' mercredi après-midi. Le Tchèque, qui a déjà atteint à une reprise le dernier carré dans un Masters (2011), devra cependant sortir le grand jeu dans la dernière journée de ce groupe face à un Novak Djokovic qui reste sur douze succès dans l'O2 Arena.

Marin Cilic, qui avait déjà été balayé 6-1 6-1 par Novak Djokovic lundi, n'a en revanche plus grand-chose à espérer. Il n'est que l'ombre du joueur qui avait triomphé à l'US Open en réussissant notamment une démonstration en demi-finale face à Roger Federer. Mercredi, il s'est fait l'auteur de 30 fautes directes, pour seulement 11 coups gagnants. Il a ainsi accumulé pas moins de 52 erreurs non provoquées en deux matches... «C'est bien sûr décevant de jouer comme cela. Je ne m'y attendais pas. Mais je me sens fatigué», concédait le Croate.

Créé: 12.11.2014, 20h42

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.