Mardi 18 juin 2019 | Dernière mise à jour 09:02

COUPE DAVIS Wawrinka amène le premier point à la Suisse!

Le Vaudois a livré un excellent match pour battre Tsonga en quatre sets (6-1 3-6 6-3 6-2).

Stan Wawrinka a été excellent face à Jo-Wilfried Tsonga.

Stan Wawrinka a été excellent face à Jo-Wilfried Tsonga. Image: AP Photo/Peter Dejong

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

1-0 pour la Suisse! Stan Wawrinka a apporté un premier point à son équipe en battant le no 1 français Jo-Wilfried-Tsonga 6-1 3-6 6-3 6-2 dans le match d'ouverture de la finale de la Coupe Davis.

Vainqueur en 2h24', Stan Wawrinka (ATP 4) a réussi une performance de choix sur la terre battue du Stade Pierre-Mauroy en dominant nettement le no 12 mondial. Il n'avait, ainsi, jamais pris le meilleur sur un joueur aussi bien classé dans le cadre de la Coupe Davis. Jusqu'ici, le joueur le mieux classé qu'il avait battu dans cette compétition était James Blake, qui pointait au 13e rang lorsque les deux hommes s'étaient affrontés aux Etats-Unis au 1er tour de l'édition 2009 à Birmingham.

La nervosité de Tsonga

Le calme dont a témoigné Stan Wawrinka contraste avec la nervosité affichée dès les premiers coups de raquette par Jo-Wilfried Tsonga, qui n'a jamais battu de membre du top 10 en Coupe Davis. Le champion d'Australie survolait ainsi les débats dans un premier set où il prenait des risques calculés. Un mauvais jeu de service, qu'il lâchait en commettant une double faute, lui coûtait la deuxième manche. Mais il se reprenait parfaitement dans la troisième.

Remarquable sur son côté coup droit, conquérant sur les deuxièmes balles de service de son adversaire, Stan Wawrinka signait le seul break du troisième set dans le sixième jeu et conservait facilement cet avantage. Il faisait encore plus rapidement la différence dans la quatrième manche, s'emparant d'entrée de la mise en jeu d'un Jo-Wilfried Tsonga très décevant sur le plan tennistique et peu à l'aise dans ses glissades.

Le Vaudois enfonçait le clou en signant un nouveau break et concluait la partie sur sa première balle de match, sur un enchaînement service-volée. Tout un symbole, surtout si l'on se souvient qu'il avait manqué trois balles de match face à Roger Federer en demi-finale du Masters de Londres en manquant trois enchaînements service-volée...

Roger Federer (ATP 2), dont nul ne sait s'il est en mesure de donner sa pleine mesure après sa blessure au dos, fera donc face à une pression bien moindre que son adversaire Gaël Monfils (ATP 19) dans le deuxième match. Le Bâlois mène 8-2 dans son face-à-face avec le no 2 tricolore, qui se retrouve quasiment dos au mur. Et il a battu le Parisien à quatre reprises en quatre duels livrés sur terre battue. (SI/Le Matin)

Créé: 21.11.2014, 16h03

Les chroniqueurs du Matin Dimanche


Sondage

Président de NE Xamax, Christian Binggeli a-t-il eu raison de ne pas demander l'Europe?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.