Dimanche 16 juin 2019 | Dernière mise à jour 15:49

Tennis Wawrinka bat Ferrer et se relance

Après son non-match face à Nadal, le Vaudois s'est ressaisi face à un autre Espagnol. Il domine David Ferrer 7-5 6-2.

Stan Wawrinka

Stan Wawrinka Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Stan Wawrinka (no 4) s'est totalement relancé dans la course à la qualification pour les demi-finales du Masters ATP.

Le Vaudois, qui a dominé David Ferrer (no 7) 7-5 6-2 mercredi, affrontera vendredi Andy Murray (no 2) dans ce qui constituera un véritable quart de finale. Vainqueur 6-4 6-1 du Britannique dans l'après-midi, Rafael Nadal est quant à lui d'ores et déjà qualifié.

Aux abonnés absents lundi face à Rafael Nadal, Stan Wawrinka a redressé la tête pour réussir une prestation plus digne de son rang et cueillir un quatrième succès consécutif face à David Ferrer. Rafael Nadal étant assuré de finir en tête de ce groupe Ilie Nastase et Roger Federer (no 3) étant bien parti pour remporter la poule Stan Smith, le champion de Roland-Garros pourrait donc bien retrouver le Bâlois samedi en demi-finale en cas de succès face à Andy Murray...

Rien ne fut cependant aisé face à David Ferrer. Extrêmement tendu en début de partie sous les yeux de sa fille Alexia, Stan Wawrinka concédait ainsi son service dès le quatrième jeu, après avoir commis deux fautes directes consécutives. Les premiers signes d'agacement étaient alors déjà apparus... Le Vaudois se révoltait à cet instant, réussissant (enfin) quelques coups percutants, mais se retrouvait dos au mur lorsque David Ferrer servait pour le gain du set à 5-3. Le spectre d'une nouvelle défaite en deux sets apparaissait.

Solide jusque-là, David Ferrer craquait cependant au moment de porter l'estocade. L'Espagnol commettait une double faute alors qu'il bénéficiait d'une balle de set à 40/30, et offrait également le point suivant à son adversaire sur une faute de coup droit! Stan Wawrinka, qui effaçait son break de retard sur un coup droit gagnant avant de recoller à 5-5, bénéficiait alors d'un nouveau coup de pouce de David Ferrer: contraint de faire face à une balle de break dans ce onzième jeu, il se faisait à nouveau l'auteur d'une double faute!

Le vent avait tourné. Stan Wawrinka s'adjugeait la manche initiale sur un jeu blanc, en se montrant particulièrement inspiré à la volée. Forcément plus relâché, à nouveau confiant en ses moyens, il enfonçait le clou en signant le break d'entrée dans la deuxième manche et s'adjugeait un septième jeu consécutif pour mener 2-0. Le Vaudois se mettait définitivement à l'abri en s'emparant une quatrième fois du service adverse dans le cinquième jeu, et concluait la partie sur un coup droit gagnant, mais trop long! (SI/Le Matin)

Créé: 18.11.2015, 15h08

Les chroniqueurs du Matin Dimanche


Sondage

Président de NE Xamax, Christian Binggeli a-t-il eu raison de ne pas demander l'Europe?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters