Dimanche 15 décembre 2019 | Dernière mise à jour 13:49

Londres 2012 Wawrinka se remet en couple

Eliminé en simple, le Vaudois a hâte de défendre son titre olympique en double. Une aventure recommence.

Stanislas Wawrinka va devoir se remettre à l'attaque en double avec Federer.

Stanislas Wawrinka va devoir se remettre à l'attaque en double avec Federer. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Stanislas Wawrinka ne fera pas grand cas de ses ambitions personnelles. Il n’a pas davantage l’intention de pleurnicher sur son sort, vaincu sous le toit fermé du central, où tambourinait une pluie battante, sans l’ombre d’une chance. «J’ai pris les devants et j’ai commis des fautes. Je devais passer par là, c’était mon seul espoir. Mais Andy Murray ne m’en a laissé aucun (6-3 6-3).»

Les deux hommes prenaient des courts ensembles depuis une semaine. «Nous sommes de vieux compagnons d’entraînement», disent-ils. Aujourd’hui, c’est fini. Stanislas Wawrinka retrouve son ancien partenaire, Roger Federer, pour la défense du titre olympique, quatre ans après ce qui fut une symbiose parfaite. Union sacrée autour d’un double «je»: «L’aventure redémarre. J’attends ce moment depuis longtemps», sourit Wawrinka, déjà consolé de son propre échec.

Il faudra reformer un couple, et lui donner une assise. «Nous aurons besoin d’une ou deux sorties, évalue prudemment Federer. Ensuite, les habitudes reviendront, la routine sera installée. Nous ne serons plus vulnérables face aux vieux couples du circuit.» L’adversaire du jour, formé du duo japonais Nishikori-Soeda, ne devrait pas rompre le fragile équilibre.

Près pour les retrouvailles

Puis il faudra cultiver une connivence, une causalité, voire une certaine fraternité que la dernière Coupe Davis, de chicaneries en malentendus, a contrariée. Depuis, Roger Federer est intervenu dans divers cercles d’influence, avec une discrétion élégante, pour que son ami soit désigné porte-drapeau à la cérémonie d’ouverture. «J’aurais aimé recevoir cet honneur, d’autres sportifs l’auraient également mérité, mais, avec Stan, Swiss Olympic a choisi la bonne personne», abrège le Bâlois.

Stanislas Wawrinka n’en a pas seulement tiré une fierté personnelle. Il y a vu l’hommage de la nation reconnaissante, où les victoires de son aîné, souvent, l’ont relégué à des intérêts subsidiaires. «J’ai vécu à la cérémonie d’ouverture l’un des plus beaux souvenirs de ma vie, raconte le Vaudois, encore éberlué. Je n’oublierai jamais l’entrée dans le stade et les frissons que j’ai ressenti à cet instant précis. J’en ai tiré beaucoup d’énergies positives.»

Un partenaire ombrageux, qui n’avait jamais connu les grands soirs, a été valorisé. Plus rien ne semble s’opposer aux retrouvailles du couple Federer-Wawrinka.

COMMENT FORMER UN BEAU COUPLE?

LE DIALOGUE

Il faut beaucoup parler, surtout dans les périodes de crise. «On ne peut pas cacher ses doutes à l’autre, explique Wawrinka. En double, la promiscuité est étroite. Il est impossible de tricher sur ses sentiments.» Les discussions ne sortent jamais du couple, alors on met sa main devant la bouche.

LA RÉPARTITION DES TÂCHES

Il est important de se positionner clairement, et de résister à la tentation de courir partout. Selon entente, Wawrinka jouera à gauche, «où viennent les balles de break et les points décisifs». Position inconfortable, certes, mais valorisante. Si son partenaire est débordé, Federer fera le ménage.

LA ROUTINE

Accorder sa confiance. Faire son travail, mais rester disponible. En double, «le bien-vivre ensemble» est le fondement de toute relation solide. «Nos premiers adversaires ne sont pas des spécialistes, observe Wawrinka. Il y aura des échanges. Nous aurons le temps de retrouver nos habitudes.»

Créé: 30.07.2012, 09h56

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.