Vendredi 20 octobre 2017 | Dernière mise à jour 16:07

Voile Alan Roura: «Je n'en peux plus de cette torture»

Le skipper genevois n'est pas aidé par la météo. Il avoue avoir le moral en berne. Il ne terminera pas son Vendée Globe avant une bonne semaine.

Alan Roura le dit haut et fort: «Satanée météo!»

Alan Roura le dit haut et fort: «Satanée météo!» Image: www.alanroura.com

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Alan Roura n'en peut plus de ne pas voir le bout de son aventure. Le seul skipper suisse du vendée Globe n'est pas aidé par les conditions météo. Si les deux bateaux qui le précèdent ont obliqué vers l'est et s'apprêtent à longer les côtés du Portugal, lui continue de faire route vers le Nord.

Une trajectoire plus classique, pour contourner le fameux anticyclone des Açores par l'Ouest. Mais entre les rêves et la réalité, il y a parfois un monde de différence. «Ma route Nord est un échec total, je vais droit sur une zone sans vent et au près», déplore le skipper suisse sur le site du Vendée Globe.

Il avoue ne pas tout comprendre: «Je ne sais pas ce qu'il se passe. Comment, d'un jour à l'autre, on passe de 25 nœuds de vent portant à ça? Il va falloir m'expliquer. Mon moral va avec la météo. Pour la semaine à venir, ce n'est pas une météo, mais une catastrophe qui s'annonce devant. Je suis au bout de ma vie, à ne pas savoir quoi faire, où aller. La situation est critique à bord. Le bateau va bien, mais moi, n'en parlons pas. Je n'en peux plus de cette torture qu’est la remontée depuis le (cap) Horn. Je dois me reprendre en main et passer au dessus de tout ça. Mais si proche du but, c'est dur de ne plus savoir où aller et quand on va arriver!»

Alan Roura ne coupera pas la ligne d'arrivée des Sables-d'Olonne avant une bonne semaine, au mieux. Au dernier pointage, ce jeudi à 15h, il occupait le 13e rang, avec encore 2279 milles nautiques à parcourir. Il comptait près de 600 milles de retard sur le bateau qui le précède, celui du Français Fabrice Amedeo, et plus de 300 milles d'avance sur son poursuivant immédiat, l'Américain Rich Wilson.

(Le Matin)

Créé: 09.02.2017, 16h05


Sondage

La Suisse affrontera l'Irlande du Nord en barrages. Va-t-elle se qualifier pour la Coupe du monde?



Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Les plus partagés Sports