Vendredi 20 octobre 2017 | Dernière mise à jour 14:58

VOILE Alan Roura a abandonné

Le skipper genevois, engagé en Class40 avec «Exocet» sur la Route du Rhum, a décidé de ne pas repartir de Roscoff ce mercredi matin.

Alan Roura dans la soute à voiles d'«Exocet» avant son départ: les ennuis n'avaient pas encore commencé...

Alan Roura dans la soute à voiles d'«Exocet» avant son départ: les ennuis n'avaient pas encore commencé... Image: Jean-Guy Python

Articles en relation

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L’histoire était trop belle. Un tout petit budget, un bateau - «Exocet» - confié avec amour, une solidarité merveilleuse avec tous les amis de la Mini Transat: tout s'ennonçait bien.

Mais les soucis techniques et la météo exécrable prévue dans le Golfe de Gascogne ont eu raison ce mercredi matin de l’enthousiasme d’Alan Roura, engagé en Class40. Le Genevois ne repartira donc pas de Roscoff.

Rappel des faits

Lundi, 8h40: Alan Roura signale une avarie de gréement et une voie d’eau non identifiée. Il fait route vers Roscoff.

Lundi, 19h: Roura arrive à Roscoff. Ses amis prennent en charge les réparations et œuvrent toute la nuit pour remettre «Exocet» en état.

Mardi, 10h15: Roura repart de Roscoff, prêt à attaquer pour rattraper la flotte.

Mardi, 13h30: Alan Roura signale deux nouvelles avaries - barre cassée et fuite de ballast. Il fait demi-tour et revient à Roscoff.

Mercredi, 8h25: Après avoir étudié les réparations sur le bateau avec Elie Canivenc et analysé la météo, Alan Roura prend la décision de ne pas repartir.

«C’est plein de petits soucis accumulés, déplorait Roura. Je n’ai plus confiance en «Exocet» pour repartir. Avec un bateau, on forme un couple, on a le droit de s’engueuler, mais pas au départ pour 3500 milles. Le divorce est là. La météo annoncée est exécrable, si je repars, je dois dans tous les cas faire une autre escale à La Corogne. Donc il n’y a plus de course qui existe. Et puis, les soucis ne sont pas tous résolus. il y a quelque chose qui ne marche pas dans le système de ballast. Il faut prendre une décision et je crois que le bateau restera là.» (Le Matin)

Créé: 05.11.2014, 11h34


Sondage

La Suisse affrontera l'Irlande du Nord en barrages. Va-t-elle se qualifier pour la Coupe du monde?



Les chroniqueurs du Matin Dimanche

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.