17.10.2018 à 01:49

10 millions de dollars offerts pour «El Mencho»

Etats-Unis

Le gouvernement américain met les moyens pour obtenir des informations sur le chef d'un cartel mexicain.

Jeff Sessions, le ministre américain de la Justice, a révélé l'inculpation du fils de Nemesio Oseguera Cervantes, alias «El Mencho».

Jeff Sessions, le ministre américain de la Justice, a révélé l'inculpation du fils de Nemesio Oseguera Cervantes, alias «El Mencho».

AFP

Les Etats-Unis ont offert mardi une récompense de dix millions de dollars pour toute information pouvant conduire à l'arrestation du chef du cartel «Jalisco nouvelle génération». Ce cartel est l'un des plus puissants et dangereux groupe de narcotrafiquants du Mexique.

Le gouvernement américain a également annoncé l'ouverture d'une ligne téléphonique, d'une adresse email et d'un compte Twitter pour récolter les informations sur Nemesio Oseguera Cervantes, alias «El Mencho», 52 ans, actuellement en cavale.

Le cartel «Jalisco nouvelle génération» «fait partie des cinq organisations criminelles transnationales les plus dangereuses au monde», a déclaré le ministre amércain de la justice Jeff Sessions lors d'un point-presse.

Selon lui, le cartel importe au moins cinq tonnes de cocaïne et cinq tonnes de méthamphétamines aux Etats-Unis chaque mois. Il «empoisonne et tue des Américains dans tout le pays, vole notre prospérité et notre sécurité», a-t-il ajouté.

Fortune de 50 milliards

Outre «El Mencho», le ministère a révélé mardi avoir aussi inculpé 44 autres membres du cartel, dont le propre fils du chef, Ruben Oseguera Gonzalez, alias «Menchito», 28 ans, détenu depuis 2015 au Mexique et détenteur d'un passeport américain.

Selon les estimations du gouvernement mexicain, le cartel dirigé par «El Mencho», fondé en 2011, aurait amassé depuis une fortune de 50 milliards de dollars. Il est implanté dans trois quarts des Etats de son pays et entretient des liens avec des organisations criminelles aux Etats-Unis, en Europe, en Asie et dans d'autres pays d'Amérique latine.

Le Cartel de Jalisco nouvelle génération n'a pas hésité à s'attaquer à des objectifs militaires ou policiers. En 2015, des membres du groupe criminel ont ainsi tué vingt soldats et une policière lors d'une attaque au lance-grenades contre un hélicoptère militaire.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!