JUSTICE: 12 ans de prison requis contre le tueur d’Ashleigh
Publié

JUSTICE12 ans de prison requis contre le tueur d’Ashleigh

Le Ministère public vaudois de la Côte a fait part au tribunal criminel de Nyon de la sanction souhaitée en vue de la condamnation pénale du cuisinier alcoolique qui avait mortellement étranglé Ashleigh, sa compagne de 25 ans.

par
Benjamin Pillard
L'arrivée au tribunal du prévenu.

L'arrivée au tribunal du prévenu.

Jean-Guy Python / Le Matin

«Le prévenu ne supportait pas l’idée que son amie puisse rencontrer un autre garçon.» Au terme de son réquisitoire, le procureur vaudois Xavier Christe a prononcé à l’instant la peine que le Parquet demande au Tribunal criminel de la Côte d’infliger au cuisinier de 32 ans qui avait tué sa compagne Ashleigh dans son appartement de Morges (VD) une nuit d’octobre 2014, par strangulation. «Le prévenu s’en est pris à une victime facile, qui n’avait aucune chance de s’en sortir», a poursuivi le magistrat, requérant une peine de 12 ans de prison ferme. «Il a agi pour des mobiles égoïstes, relevant de la jalousie.»

Hier lors du premier jour de son procès, le trentenaire d’origine mauricienne a tenté de justifier son geste en faisant état des «mensonges» de la jeune Vaudoise, à savoir le fait que cette dernière lui avait indiqué qu’elle avait rendez-vous avec une amie le soir du drame alors qu’il s’agissait de l’ex-copain de cette sommelière. Et qu’Ashleigh ait déclaré à ce dernier ne plus être en couple avec la cuisinier, retombé dans l’alcoolisme depuis l’été.

«J’avais peur de la perdre, je ne voulais pas que ça se termine», a assuré le tueur, jaloux notoire décrit comme narcissique et paranoïaque par l’expert-psychiatre. Verdict lundi.

Votre opinion