Canada: 12 choses que vous ne saviez (peut-être) pas sur Xavier Dolan
Actualisé

Canada12 choses que vous ne saviez (peut-être) pas sur Xavier Dolan

Le réalisateur fête ses 30 ans aujourd'hui. On revient sur sa vie en quelques points afin de connaître mieux cet artiste du 7e art.

par
FDA
1 / 7
Xavier Dolan lorsqu'il a gagné un César pour son film «Juste la fin du monde», le 24 février 2017.

Xavier Dolan lorsqu'il a gagné un César pour son film «Juste la fin du monde», le 24 février 2017.

THOMAS SAMSON / AFP)
Les premières images de la nouvelle collection automne-hiver de Louis Vuitton ont été dévoilées­­ sur le compte Instagram­­ de la griffe de luxe.

Les premières images de la nouvelle collection automne-hiver de Louis Vuitton ont été dévoilées­­ sur le compte Instagram­­ de la griffe de luxe.

Instagram
Xavier Dolan

Xavier Dolan

Instagram

1. Un gros niveau très tôt

À 15 ans, il écrit une nouvelle, «Le Matricide», qui sera son premier long-métrage 5 ans plus tard, «J'ai tué ma mère».

2. Un pied dans la musique

En 2013, Xavier Dolan réalisait le clip controversé de la chanson «College Boy» du groupe français Indochine. En noir et blanc, l'histoire relate la journée d'école d'un adolescent violemment humilié par ses camarades de classe en raison de son orientation sexuelle. Le CSA censura la violence du clip alors qu'elle était destinée avant tout à condamner l’homophobie.

3. Il bat des records avec Adele

Deux ans plus tard, Xavier Dolan réalise «Hello» pour Adele. Également en noir et blanc, la chanteuse appelle son passé amoureux dans un décor forestier. Le clip battit même le record du plus grand nombre de vues en 24h.

4. La mode se l'arrache

Même la marque de luxe Louis Vuitton tombe sous le charme de sa belle gueule de jeune premier et fait de lui son égérie.

5. Une pause pour des études

Après l’éprouvant tournage de «Mommy», récompensé par les critiques dithyrambiques et le prix du jury au Festival de Cannes ex æquo avec Jean-Luc Godard, Xavier Dolan envisageait de se reposer et reprendre des études d’histoire de l’art. Néanmoins, la passion du cinéma l’anime d’une telle vigueur qu’il était déjà reparti sur les plateaux de tournage.

6. Il pose à 4 ans

Avant de faire ses preuves derrière la caméra, le jeune Dolan a commencé dès l'âge de 4 ans devant l'objectif en jouant dans une vingtaine de publicités pour les pharmacies Jean-Coutu. L'argent récolté (entre 150 000 et 175 000$) lui servit à financer son premier film «J'ai tué ma mère».

7. Fan de Harry Potter

Xavier Dolan a doublé des voix québécoises au cinéma, comme Jacob dans Twilight et également Ron dans «Harry Potter». Sa passion pour la saga de J.K.Rowling est même ancrée sur sa peau. En plus d’un tatouage représentant la marque des ténèbres, Xavier a également un grand portrait de Dumbledore sur son bras.

8. Une pluie de récompenses

En 2017, il reçoit le César du meilleur réalisateur et celui du meilleur montage pour Juste la fin du monde, sorti l’année précédente.

9. Ses origines

Fils du comédien et chanteur québécois d'origine égyptienne Manuel Tadros et de Geneviève Dolan. Il est né le 20 mars 1989, à Montréal.

10. Pourquoi son dernier n'est sorti qu'en France?

Après la première de «Ma Vie avec John F. Donovan» à Toronto, et le verdict glacial des professionnels, il n'a plus eu aucun contact avec le distributeur québécois du film, qui est aussi le vendeur international et semble l'avoir enterré. Or, tous les autres territoires étrangers, comme l'Italie, le Japon, la Corée, où son cinéma s'était vraiment installé, doivent passer par cet intermédiaire. Sauf la France, où une société locale a coproduit le film et reste donc souveraine pour sa sortie.

11. A Cannes en 2019

Après «Ma Vie avec John F. Donovan», il retourne vers le cinéma francophone avec son huitième film comme réalisateur. Il s'intitule «Matthias et Maxime». Tourné au Québec, le récit évoque une amitié masculine tournant à l'amour. Il le présentera au Festival de Cannes.

12. Il a souvent aussi été acteur

Son nom figure au générique de nombreux longs métrages québécois tels que «J'en suis!», de Claude Fournier ou encore «La Forteresse suspendue», de Roger Cantin, ainsi que quelques séries télé comme «Omertà», «Ayoye!», «Miséricorde et L'Or». En 2007, il est Antoine dans le film controversé de Pascal Laugier «Martyrs».

Votre opinion