Actualisé 12.05.2016 à 01:28

Art17 tableaux volés sont retrouvés en Ukraine

Après 12 arrestations, l'Italie a remis la main sur des toiles de maîtres d'une valeur de 15 millions, volées au musée de Vérone.

Image du vol au musée de Castelvecchio de Vérone, fournie par la police italienne. (Image fournie le 17 mars 2016)

Image du vol au musée de Castelvecchio de Vérone, fournie par la police italienne. (Image fournie le 17 mars 2016)

AFP

Dix-sept tableaux volés en novembre dans un musée de Vérone ont été retrouvés en Ukraine. Cette découverte fait suite à l'arrestation en mars de 12 personnes soupçonnées d'être membres ou complices d'un gang moldave qui, selon la police italienne, a organisé ce vol.

«C'est un grand jour», s'est félicité le ministre italien de la culture Dario Franceschini dans un communiqué. Les œuvres d'art, estimées à 15 millions d'euros (16,6 millions de francs), seront bientôt restituées au musée de Castelvecchio de Vérone».

Un acheteur Tchéchène ?

Selon la presse italienne les toiles ont été dérobées pour le compte d'un acheteur basé en Tchétchénie. A l'époque des faits, la police avait estimé que l'opération avait été commanditée par un collectionneur, compte tenu de la difficulté d'écouler sur le marché des chefs-d'oeuvres aussi célèbres.

Trois hommes masqués s'étaient introduits dans le musée de Castelvecchio, un édifice du 14e siècle, le soir au moment de la relève des vigiles, après le départ des visiteurs, mais avant que le système d'alarme ne soit branché pour la nuit. Un gardien et un autre membre du personnel avaient été ligotés par les voleurs.

Ce gardien figure parmi les personnes qui ont été arrêtées, ainsi que son frère et la petite amie de ce dernier, une Moldave. C'est cette dernière qui aurait inspiré à ses complices l'idée de commettre ce vol.

Rubens, Tintoret, Pisanello...

Parmi les oeuvres dérobées figurent le «Portrait d'une Dame» du maître flamand Peter Paul Rubens et le «Portrait d'un Homme» du peintre vénitien Le Tintoret, ainsi que des tableaux de Pisanello, Jacopo Bellini, Giovanni Francesco Caroto et Hans de Jode. Une autre oeuvre, «la Conversion de Saul», du peintre de la Renaissance Guilio Licinio, a été endommagée, mais a été depuis restaurée.

Le président ukrainien Petro Porochenko a déclaré que la découverte des oeuvres d'art volées montrait que «l'Ukraine commençait à combattre efficacement la contrebande, dont celle des oeuvres d'art, et aussi la corruption».

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!