Actualisé 07.07.2015 à 21:29

Sardaigne20 heures de négociations avec un retraité suisse armé

Un septuagénaire menaçait de tirer sur quiconque approcherait sa demeure suite à un contentieux avec l'ex-propriétaire.

Le physicien nucléaire franco-suisse de 75 ans à la retraite, menaçait de tirer sur quiconque approcherait de l'habitation.

Le physicien nucléaire franco-suisse de 75 ans à la retraite, menaçait de tirer sur quiconque approcherait de l'habitation.

Google Maps

Un Suisse armé d'un pistolet s'est barricadé depuis lundi 6 juillet au soir jusqu'à mardi en début de soirée dans une maison de campagne à San Giovanni Suergiu, dans la province sarde de Carbonia-Iglesias. Il s'est rendu mardi vers 18h40, ont annoncé les agences italiennes Adnkronos et ANSA.

L'homme, un physicien nucléaire franco-suisse de 75 ans à la retraite, menaçait de tirer sur quiconque approcherait de l'habitation acquise pour 400'000 euros il y a un an et dans laquelle il a emménagé au printemps.

Selon les agences, il se serait disputé avec l'ancien propriétaire de la maison, avec lequel il aurait un contentieux. En rentrant lundi soir, son épouse suisse âgée de 55 ans a trouvé les portes closes et son mari barricadé dans la chambre à coucher. Elle a alors donné l'alerte.

Vingt heures de tractations

La police sarde, secondée de spécialistes en médiation, a négocié pendant près de vingt heures avec l'homme. Il s'est finalement rendu mardi vers 19h00. Trois pistolets ont été saisis dans la pièce où s'était barricadé le septuagénaire. Au cours des tractations, un coup de feu est parti, la balle se fichant dans le mur au-dessus de la porte.

Le septuagénaire a été adjoint au maire de Divonne-les-Bains, en France. Il a déménagé en Sardaigne, dont il était un habitué, après sa retraite. La justice italienne doit décider après des examens s'il ira en prison ou dans une structure médico-psychiatrique.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!