16.11.2018 à 14:38

Voile24 heures de pénalité pour Alex Thomson!

Le skipper britannique a utilisé son moteur pour se dégager d'une falaise. Il risque de voir la victoire lui filer sous le nez.

von
Sport-Center
Alex Thomson risque de payer au prix fort son accident au nord de la Guadeloupe.

Alex Thomson risque de payer au prix fort son accident au nord de la Guadeloupe.

AFP

Le jury de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe a tranché: il a infligé une pénalité de 24 heures au Britannique Alex Thomson. Ce dernier s'est rendu coupable d'avoir utilisé son moteur pour se dégager de la falaise dans laquelle il avait foncé la nuit dernière.

Cette utilisation est formellement interdite, mais le jury a considéré que la situation représentait une circonstance atténuante et ne lui a ainsi donné que la sanction minimale prévue. Le jury a également tenu à saluer sportivement Thomson, qui risquait jusqu'à la disqualification pour ce fait de course.

Le Gallois menait la flotte des Imoca (monocoques de 18m) quand il a violemment talonné une falaise entre 21h45 et 22h locales (2h45 et 3h en métropole). Il a malgré cela réussi à achever sa traversée de l'Atlantique en solitaire en 11 jours 23 heures et 10 minutes. Il lui aura fallu environ 10 heures pour terminer sa course depuis l'accident.

Thomson (44 ans) est le premier skipper en Imoca qui est arrivé à Pointe-à-Pitre, le quatrième de la flotte de 123 bateaux, partie dimanche 4 novembre de Saint-Malo.

Mais la pénalité qui lui a été infligée risque de lui coûter la victoire. Thomson a franchi la ligne d'arrivée à 13h10'58'' (heure suisse) ce vendredi. Son poursuivant immédiat doit donc arriver avant samedi même heure. Or, Paul Meilhat («SMA») et Yann Eliès («Ucar-Saint Michel»), qui sont au coude à coude, sont attendus en milieu de nuit à Pointe-à-Pitre.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!