Coronavirus – 25 000 premières doses lors de la Semaine de la vaccination

Publié

Coronavirus25 000 premières doses lors de la Semaine de la vaccination

Il n’y a visiblement pas eu une ruée des indécis sur la piqûre si l’on compare avec les chiffres des semaines précédentes.

par
Michel Pralong
Les non vaccinés sont de plus en plus durs à convaincre.

Les non vaccinés sont de plus en plus durs à convaincre.

AFP

En ce dernier jour de la Semaine de la vaccination, le président de la Conférence des directeurs cantonaux de la santé, Lukas Engelberger, disait qu’il était satisfait mais pas enthousiaste. Selon lui, «même si ce sont surtout les vaccins de rappel qui ont été demandés, il y a eu un effet positif sur les demandes de première dose». Mais il ne donnait pas de chiffre.

Dans la «SonntagsZeitung», la présidente de la task force, Tanja Stadler, en a avancé. Selon elles, ce sont «environ 25 000 personnes» qui ont reçu une première dose durant cette semaine. Il faudra encore attendre les chiffres officiels, les données sur le site de l’OFSP s’arrêtant au jeudi 11 novembre. Reste que, selon nos calculs, si ce nombre se confirme, ce n’est que très légèrement mieux que les semaines précédentes. Du 24 au 31 octobre, 23 900 personnes avaient reçu leur première dose. Du 1er au 7 novembre, elles étaient 22 000.

La présidente de la task force reconnaît elle-même qu’il est de plus en plus difficile de convaincre les non-vaccinés. On est loin des chiffres de la première semaine de juin, où 330 000 personnes recevaient leur première dose. On le voit d’ailleurs dans le tableau de l’OFSP, la courbe vert clair du nombre de primo vaccinés se tasse de plus en plus.

La zone vert clair des primo vaccinés est de plus en plus proche de celle du nombre de personnes totalement vaccinées, indiquant que les nouveaux convaincus sont de moins en moins.

La zone vert clair des primo vaccinés est de plus en plus proche de celle du nombre de personnes totalement vaccinées, indiquant que les nouveaux convaincus sont de moins en moins.

OFSP

Les chiffres de la vaccination totaux, entre partiellement et entièrement vaccinés, n’augmentent que de 0,5% par semaine ces derniers temps, contre 5% en juin. Au 11 novembre, 64,7% de la population (73,62% des 12 ans et plus) est totalement vaccinée et 1,91% l’est partiellement. Les 35% restants (25% si l’on ne compte pas les enfants) vont sans doute faire beaucoup de résistance.

Ton opinion