Publié

Sensibilisation250 monuments habillés en bleu au nom de l’autisme

Comme 2000 autres édifices aux quatre coins de la planète, une trentaine de monuments de Suisse se sont parés de bleu mardi soir à l'occasion de la Journée mondiale de sensibilisation à l'autisme.

1 / 16
La campagne mondial «Light it up Blue» est passée aussi par la Suisse. Ici le Jet d'eau de Genève en bleu dans la nuit du 2 et du 3 avril 2013

La campagne mondial «Light it up Blue» est passée aussi par la Suisse. Ici le Jet d'eau de Genève en bleu dans la nuit du 2 et du 3 avril 2013

Keystone
Keystone
Le Learning Center de l'EPFL, Ecole Polytechnique de Lausanne.

Le Learning Center de l'EPFL, Ecole Polytechnique de Lausanne.

Keystone

Cet événement a comme objectif d’informer et sensibiliser le grand public à l’autisme afin que les besoins des personnes vivant avec l’autisme soient reconnus et respectés par la société, ont indiqué les organisateurs dans un communiqué. Ce trouble neuro-développemental touche une personne sur cent dans le monde, soit 67 millions d'individus.

Pour la première fois, la Suisse a rejoint la campagne mondiale «Light it up Blue» à laquelle ont participé une cinquantaine de pays.

32 édifices

32 édifices ont été illuminés en bleu , parmi lesquels le jet d'eau de Genève, la cathédrale de Lausanne, la Fondation Gianadda à Martigny (VS), le Château de Tourbillon à Sion ou encore l'Hôtel de Ville de Neuchâtel.

Au total, 250 monuments et près de 2000 bâtiments se sont habillés de bleu dans le monde. Ce sera le cas du Christ de Rio de Janeiro, de l'Opéra de Sydney ou encore du Rockefeller Center et de l'Empire State Building de New York.

Le 2 avril a été institué Journée mondiale de sensibilisation à l'autisme en 2007 par les Nations Unies.

L'autisme se présente sous des formes d'intensité très variables. Il doit être diagnostiqué le plus tôt possible, dès 12 à 18 mois, pour optimiser les chances de développement. Les autistes rencontrent de grandes difficultés à communiquer et à se socialiser.

Plus d'infos sur: le site autisme.ch

(ats)

Votre opinion