Coronavirus - 268 nouveaux cas en Suisse, mais ni décès ni hospitalisation
Actualisé

Coronavirus268 nouveaux cas en Suisse, mais ni décès ni hospitalisation

L’OFSP n’a enregistré que des cas lors des dernières 24 heures. La tendance à une augmentation se confirme.

par
M.P.
Lors des 14 derniers jours, le taux d’incidence le plus élevé chez les Romands se situait à Genève, avec 36,7 cas pour 100 000 habitants.

Lors des 14 derniers jours, le taux d’incidence le plus élevé chez les Romands se situait à Genève, avec 36,7 cas pour 100 000 habitants.

OFSP

268 nouvelles personnes testées positives, mais aucun décès ni hospitalisation enregistrés en Suisse et au Liechtenstein lors des dernières 24 heures, tel est le bilan communiqué aujourd’hui par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) sur la pandémie. Le site indique certes 3 décès et 33 hospitalisations, mais il s’agit uniquement de «déclarations tardives durant la période de mars 2020 à mai 2021». Cela signifie donc bien qu’aucune nouvelle déclaration n’a été enregistrée lors des dernières 24 heures, mais des tardives pourraient encore survenir. Lors des dernières 24 heures, 23 712 tests ont été effectués et le taux de positivité des tests PCR est de 1,5% (0,3% pour les tests rapides antigéniques).

On dénombre désormais 25 cas pour 100 000 habitants sur les quatorze derniers jours. Quant au taux de reproduction (R) affiché aujourd’hui par l’OFSP, il est à 1,16. Il est supérieur à 1 dans tous les cantons romands, sauf Fribourg (0,53). Il est le plus haut à Neuchâtel avec 1,49, puis 1,35 à Genève, 1,21 dans le canton de Vaud, 1,06 dans le Jura et 1,03 en Valais.

Au total, depuis le début de la pandémie, la Suisse a désormais dénombré 10 369 décès, 29 228 hospitalisations ainsi que 704 620 personnes testées positives au coronavirus.

Avec 25 cas pour 100 000 habitants (19 jeudi dernier), le taux d’incidence sur quatorze jours en Suisse est supérieur à celui de l’Allemagne (11), de l’Autriche (15) et de l’Italie (17) mais inférieur à celui de la France (45), selon les chiffres de l’OMS.

Au 7 juillet, 3 705 937 certificats Covid-19 ont déjà été établis en Suisse pour les personnes vaccinées.

Les cas hebdomadaires ont recommencé à augmenter

Durant la semaine 26, du 28 juin au 4 juillet, le nombre de cas déclarés a augmenté, pour la première fois depuis 10 semaines. Il y a eu 1035 cas contre 741 la semaine précédente (+40%). Mais le nombre de tests effectués a lui aussi passablement augmenté, de 132 254 à 167 555 (+ 27%). Et la proportion de résultats positifs pour les tests PCR (1,2%) était similaire à celle de la semaine précédente (1,1%), celle pour les tests rapides antigéniques est également restée stable, à 0,2%

La proportion du variant Delta atteignait 27% en semaine 26, alors que jusqu’à la semaine 21, il ne dépassait pas les 2%, on voit donc une très nette augmentation. Quant au variant Alpha, qui était nettement prédominant en semaine 11 (90%), il n’était plus qu’à 64% en semaine 24.

Le nombre d’hospitalisations et de décès est resté à un faible niveau, ayant même tendance à baisser. Jusqu’ici, 12 hospitalisations et 3 décès ont été déclarés pour la semaine sous revue, contre 24 hospitalisations et 6 décès la semaine précédente au même moment.

Pour trois décès signalés, un l’a été à l’hôpital, les deux autres dans un EMS. Aucun décès n’a jusqu’ici été déclaré pour les groupes d’âge entre 0 et 69 ans.

Cette semaine 26, au plus trois hospitalisations ont été déclarées pour chacune des classes d’âge. L’âge médian des personnes hospitalisées était de 53 ans.

Le taux d’incidence suisse remonte légèrement

Le taux d’incidence en Suisse recommence à monter, passant de 8,6 cas pour 100 000 habitants à 12. Il variait de 0 en Appenzell (AI) et Uri à 35 à Zoug. Dans les cantons romands, il remonte partout, sauf à Fribourg (5,0 contre 7,5 la semaine précédente): 18,8 à Genève (11,3), 13,9 en Valais (12,2), 13,6 dans le Jura (10,9) et Neuchâtel (7,9) et 13,3 dans le canton de Vaud (7,2).

Votre opinion