Belgique: 30 ans après le meurtre d’une ado, un ultime appel à témoins
Publié

Belgique30 ans après le meurtre d’une ado, un ultime appel à témoins

Katrien De Cuyper, 15 ans, avait été tuée en 1991. Sa famille espère toujours connaître la vérité.

par
R.M.
Katrien De Cuyper avait disparu en décembre 1991 à Anvers.

Katrien De Cuyper avait disparu en décembre 1991 à Anvers.

Wikipédia

La famille de Katrien De Cuyper et les autorités judiciaires d’Anvers, en Belgique, lancent un ultime appel à témoins. L’adolescente avait été tuée fin 1991, il y a plus de trente ans. Comme les faits sont désormais prescrits, les proches espèrent que des témoins – ou peut-être même le tueur, puisqu’il ne risque plus rien – vont se manifester.

Katrien De Cuyper, 15 ans, avait disparu à Anvers le 17 décembre 1991. Son corps avait été retrouvé en juin 1992, dans un terrain vague, près du port, dans un état de décomposition avancé, relate le portail d’informations 7sur7. Elle serait morte étranglée.

L’enquête n’avait rien donné jusqu’à ce qu’une personne écrive à l’hebdomadaire «Blik», affirmant qu’il avait été avec l’adolescente le soir de sa disparition.

L’ADN récolté sur la missive avait permis de remonter jusqu’à son auteur, en 2006. Il avait été interpellé. L’homme de 35 ans avait cependant juré n’avoir rien à voir avec la mort de la jeune Katrien et avait affirmé n’avoir écrit la lettre que «pour se rendre intéressant». Il avait été inculpé du meurtre mais, après quatre mois de détention provisoire, il avait été libéré car il n’y avait aucun élément solide contre lui.

Ce meurtre jamais élucidé est désormais prescrit. Comme plus personne ne peut être condamné, la famille de Katrien De Cuyper espère enfin connaître la vérité grâce à cet ultime appel à témoins.

Votre opinion