Boxe: 30 octobre 1974, un grondement dans la jungle

Publié

Boxe30 octobre 1974, un grondement dans la jungle

L'affrontement entre Mohamed Ali et George Foreman à Kinshasa (ex-Zaïre), surnommé «Rumble in the Jungle», a été un des hauts faits du sport du XXe siècle. Revivez-en les meilleurs moments en vidéo.

par
LeMatin.ch

«Rumble in the jungle», en français «Grondement dans la jungle» devenu «Combat dans la jungle»: c'est ainsi qu'on a surnommé l'affrontement entre Mohamed Ali et George Foreman pour le titre de champion du monde des poids lourds, le 30 octobre 1974 à Kinshasa (ex-Zaïre).

Le combat, organisé par Don King, a été rendu possible par l'offre de 5 millions de dollars faite au champion et au challenger par le dictateur Mobutu Sese Seko, qui souhaite ainsi faire la promotion de son pays. L'annonce du combat a lieu le 20 mai 1974.

Les deux champions s'entraînent tout l'été à Kinshasa, Ali faisant notamment de longs footings le long du fleuve Congo, afin de parfaire son endurance, clé du combat. L'affrontement est initialement prévu le 24 septembre, mais est repoussé, Foreman devant soigner une blessure (une coupure au-dessus de l'œil).

100'000 spectateurs!

Le combat se déroule à 4h du matin heure locale - il peut ainsi être diffusé en direct à la télévision américaine à 10h du soir -, le 30 octobre 1974, dans le stade Tata-Raphaël. 100'000 spectateurs s'y amassent, la majorité criant sans cesse: «Ali, bomaye», en français «Ali, tue-le».

Ali, dont le meilleur coup est le jab et dont le principal atout est la mobilité, reste la majeure partie du combat dans les cordes. L'équipe de Foreman accusera les soigneurs d'Ali d'avoir distendu les cordes quelques minutes avant le combat, mais l'arbitre Zack Clayton a vérifié leur tension.

Dans les premiers rounds, Ali surprend Foreman en lui envoyant dans les premiers rounds plus de directs du droit que du gauche. La garde haute, encaissant avec douleur les coups violents du champion et rebondissant contre les cordes, Ali trouve le moyen d'épuiser Foreman et de l'obliger à combattre plus de cinq rounds.

À bout de souffle, le visage tuméfié par les coups d'Ali, Foreman tombe KO au 8e round, se relevant une seconde trop tard. Mohamed Ali reprend ainsi son titre, dix ans après son premier combat contre Sonny Liston. (Source: wikipedia.org).

La légende de la boxe Mohamed Ali a perdu son...par 6MEDIAS

Ton opinion