Neuchâtel: Plus de 3000 vaccinations reportées après un retard de livraison
Publié

NeuchâtelPlus de 3000 vaccinations reportées après un retard de livraison

Le canton de Neuchâtel va fermer un de ses centres pendant une semaine par manque de doses à injecter, à cause d’un retard de Moderna. D’autres cantons pourraient devoir faire de même.

par
Pauline Rumpf
20min/François Melillo

Les doses de vaccin Moderna censées arriver le 15 mars à Neuchâtel auront du retard, a annoncé mardi le Canton. Elles devraient être livrées seulement le 22 mars. Quelque 3200 rendez-vous ont donc dû être déplacés, et le centre de la Maladière a dû être placé au chômage technique provisoire, par manque de travail. «Toutes les personnes concernées ont été informées personnellement de ce report», précise la Chancellerie dans un communiqué. Outre des particuliers, ce couac affecte aussi des collaborateurs du Réseau hospitalier neuchâtelois (RHNe), du Centre neuchâtelois de psychiatrie et de l’hôpital de La Providence, soit 710 personnes, qui devaient recevoir leur première dose.

Le Canton a tenu à rappeler que, comme ailleurs, «ce ne sont pas les capacités du dispositif cantonal qui limitent la campagne de vaccination mais bien l’approvisionnement en vaccins». D’autres cantons ont d’ailleurs été touchés par le même retard, dont Genève, qui a également annoncé lundi le report d’un peu plus de 1’000 rendez-vous. «Nous travaillons à flux tendu, ce qui rend impossible déplacer les rendez-vous Moderna dans les centres Pfitzer, même si le flux est légèrement plus stable chez ce fournisseur», indique Laurent Kaufmann, adjoint du médecin cantonal neuchâtelois.

Votre opinion