Italie: 36e journée: la Juve fait honneur à son titre
Actualisé

Italie36e journée: la Juve fait honneur à son titre

Naples et la Roma se sont assurées, dianche, de jouer la C1, alors que la Juve fêtaitson 5e titre national consécutif.

Les joueurs de la Juventus de Turin salue leur public après leur victoire 2-0 face au promu Capri.

Les joueurs de la Juventus de Turin salue leur public après leur victoire 2-0 face au promu Capri.

Keystone

La Juventus Turin a fêté dimanche devant son public son cinquième titre consécutif de champion d'Italie en battant tranquillement le promu Carpi, alors que la défaite de l'Inter Milan garantit à Naples et à l'AS Rome de jouer la Ligue des champions la saison prochaine.

Le sacre turinois était officiel depuis lundi, et les Bianconeri ont reçu un bel accueil de la part des tifosi du Juventus Stadium.

Face à Carpi (17e), les joueurs ont eux aussi fait leur part de travail, avec un succès indiscutable à défaut d'être brillant, qui leur permet de poursuivre leur exceptionnelle série. La Juventus totalise désormais 25 victoires et un seul match nul depuis leur dernière défaite, en octobre dernier à Sassuolo.

Coup de tête vainqueur

Hernanes a signé l'ouverture du score à la 43e minute, le Brésilien marquant ainsi son premier but avec la Juve. Et à la 80e minute, c'est Zaza qui a assuré la victoire turinoise avec un beau coup de tête, sur un centre de Paul Pogba.

Auteur d'une deuxième partie de saison impressionnante, le Français affiche désormais 10 buts et 15 passes décisives toutes compétitions confondues.

Pas de C1 pour l'Inter

Dimanche également, l'Inter s'est incliné 2-0 sur la pelouse de la Lazio Rome (8e) et a dit adieu à ses derniers espoirs de Ligue des champions.

L'inoxydable Miroslav Klose a ouvert la marque d'un très joli ballon piqué (8e) puis en fin de match, c'est Candreva qui a doublé la mise sur penalty (83e).

Cette défaite des joueurs de Roberto Mancini signifie qu'il n'y aura pas de C1 la saison prochaine à San Siro, le Milan AC (7e) n'y allant pas non plus et l'Inter ne pouvant plus combler ses sept points de retard sur l'AS Rome (3e).

Naples et Rome passent

Maigre consolation, l'Inter garde tout de même sa 4e place avec quatre points d'avance sur la Fiorentina qui, samedi, avait confirmé ses difficultés actuelles (trois matches sans victoire) avec un match nul 0-0 sur le terrain du Chievo Vérone.

Une 4e place est importante car elle envoie directement en phase de poules de l'Europa League - alors que la 5e place impose deux tours préliminaires.

Lundi en clôture de cette 36e journée, Naples et la Roma, désormais assurés de jouer la C1, reprendront à distance leur lutte pour la deuxième place, qui envoie directement en tour principal de la compétition reine.

Naples, 2e avec deux longueurs d'avance sur la Roma, reçoit l'Atalanta Bergame (13e). Le club de la capitale sera de son côté en déplacement sur la pelouse du Genoa (11e).

Cata milanaise

La journée de dimanche a donc été catastrophique pour le football milanais, puisque l'AC Milan a de son côté poursuivi sa désastreuse saison avec un match nul 3-3 à domicile face au relégable Frosinone (19e).

Lors des trois derniers matches, le Milan a affronté Carpi (17e), le Hellas Vérone (20e) et Frosinone (19e), pour un piteux bilan de deux points. Dimanche à San Siro, les Milanais ont même été menés 3-1 et ne s'en sont sortis que grâce à un penalty de Ménez dans le temps additionnel. Un autre penalty avait auparavant été manqué par Balotelli, qui a également tiré sur la barre à la dernière seconde.

Le surplace du Milan n'est pas sans conséquence puisque le club lombard a perdu la sixième place, la dernière qualificative pour l'Europa League, au profit de Sassuolo, vainqueur 1-0 du Hellas Vérone.

Si la situation ne change pas, le Milan devra remporter la Coupe d'Italie le 21 mai face à la Juventus pour disputer une coupe d'Europe la saison prochaine.

(si)

Votre opinion