Coronavirus - 40 000 Vaudois se sont rués sur l’inscription au vaccin
Publié

Coronavirus40 000 Vaudois se sont rués sur l’inscription au vaccin

Le canton ayant ouvert la vaccination aux 18 ans et plus, le site pour prendre rendez-vous s’est écroulé sous l’afflux de visiteurs.

par
Michel Pralong
Il a fallu s’armer de patience aujourd’hui pour s’inscrire à la vaccination.

Il a fallu s’armer de patience aujourd’hui pour s’inscrire à la vaccination.

Unisanté

Ce 26 avril, en fin de matinée, le canton de Vaud a annoncé qu’il ouvrait la vaccination Covid-19 à toute sa population de plus 18 ans, alors qu’elle était alors réservée aux 50 ans et plus. La nouvelle était visiblement attendue puisque le site sur lequel s’inscrire, CoronaVax, a très rapidement été indisponible. «Nous nous sommes retrouvés avec 40 000 personnes qui s’y sont connectées en même temps, le système s’est écroulé», nous explique Olivier Peters, directeur général adjoint du CHUV et chef du comité de pilotage Plan cantonal de vaccination. «Tout est rétabli et cet engouement pour la vaccination nous réjouit».

Le site fonctionne, mais il faut s’armer de patience, car il y a une file d’attente pour pouvoir s’inscrire. D’autres sont passés par le site OneDoc, qui permet de prendre rendez-vous dans des pharmacies pour se faire vacciner. Les premiers à l’avoir fait ont pu réserver une date mais très rapidement, quelle que soit la ville vaudoise entrée dans le champ de recherche, il n’y avait plus aucune disponibilité dans les prochains jours.

Ne pas attendre jusqu’aux vacances

Le canton a expliqué qu’il pouvait se permettre d’ouvrir cette vaccination à tous en raison des livraisons plus importantes des vaccins de Moderna et de Pfizer, du renforcement du dispositif cantonal (ouverture de nouveaux centres de vaccination) ainsi que de l’état d’avancement de la vaccination dans les groupes précédents: deux tiers des plus de 75 ans et plus de la moitié des 65 -74 ans sont vaccinés. Et plus de la moitié des 50-64 ans a déjà pris rendez-vous moins de deux semaines après qu’ils soient autorisés à le faire.

Mais si les demandes explosent, est-on vraiment assuré d’avoir assez de vaccins pour tous? «Personne ne peut le certifier, mais nous estimons pouvoir vacciner tous ceux qui le veulent en tout cas jusqu’à la mi-juillet». Si une pénurie devait tout de même par la suite se profiler, tous ceux qui ont reçu leur première dose seront assurés d’avoir la deuxième, puisqu’on arrêterait ou ralentirait alors les premières injections.

Il n’y a donc pas de raison de paniquer si l’on n’a pas pu s’inscrire ce lundi sur CoronaVax, ou par téléphone (058 715 11 00). Il devrait y avoir de la place pour tout le monde. «Je conseille tout de même aux gens de s’inscrire rapidement et de ne pas attendre deux semaines avant leurs vacances», préconise Olivier Peters Mieux vaudra en effet être totalement vacciné pour se simplifier l’été.

Votre opinion