Actualisé

Crise des migrants550 migrants recueillis en Méditerranée

Les réfugiés ont été récupérés par les garde-côtes italiens entre la Libye et l'Italie.

1 / 150
Le pic de la crise des réfugiés en Europe est «est derrière nous», estime l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). (29 juin 2017)

Le pic de la crise des réfugiés en Europe est «est derrière nous», estime l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). (29 juin 2017)

Keystone
L'Italie ne sait plus comment faire face à l'afflux de migrants venant des côtes africaines et appelle l'aide de l'UE. Les autorités italiennes ont même évoqué la possibilité de fermer leurs ports aux navires de sauvetage pour faire pression sur les partenaires européens de Rome, (28 juin 2017)

L'Italie ne sait plus comment faire face à l'afflux de migrants venant des côtes africaines et appelle l'aide de l'UE. Les autorités italiennes ont même évoqué la possibilité de fermer leurs ports aux navires de sauvetage pour faire pression sur les partenaires européens de Rome, (28 juin 2017)

archive/photo d'illustration, AFP
Plus de 3300 migrants ont été secourus dimanche en Méditerranée au cours de 31 opérations distinctes. (Lundi 26 juin 2017)

Plus de 3300 migrants ont été secourus dimanche en Méditerranée au cours de 31 opérations distinctes. (Lundi 26 juin 2017)

AFP

Les garde-côtes italiens ont annoncé avoir sauvé lundi 550 migrants en Méditerranée au cours de cinq opérations pendant lesquelles ils ont aussi recueilli cinq corps.

Toutes ces opérations ont concerné des migrants entassés sur des radeaux gonflables et se trouvant dans les eaux situées entre la Libye et l'Italie, ont annoncé les garde-côtes italiens dans la nuit de lundi à mardi.

Depuis le début de l'année, plus de 4.200 personnes sont mortes en tentant de traverser la Méditerranée dans de telles conditions.

Le bilan pour 2016 est d'ores et déjà le plus lourd jamais enregistré en Méditerranée. Le chaos politique et sécuritaire qui règne en Libye entraîne une hausse du nombre des départs de clandestins vers les côtes de l'Europe, y compris lorsque les conditions météorologiques sont mauvaises.

am/plh/mf

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!