Téléphonie: 5G: les opposants répondent par une initiative
Publié

Téléphonie5G: les opposants répondent par une initiative

Augmenter les valeurs limites des antennes? Cinq associations ne voient pas d’autres solutions que d’en appeler au peuple.

par
Eric Felley
Les opposants à la 5G dénoncent la manœuvre des autorités fédérales pour dépasser les valeurs de rayonnement autorisées.

Les opposants à la 5G dénoncent la manœuvre des autorités fédérales pour dépasser les valeurs de rayonnement autorisées.

AFP

«En l’absence de toute consultation démocratique sur ces questions, il est temps que le peuple suisse puisse s’exprimer dans les urnes. Dès que possible, l’association Stop5G lance sa campagne de récolte de signatures pour l’initiative «Pour un développement raisonnable de la communication mobile». Dans un communiqué publié jeudi, cinq associations réagissent à l’annonce faite mardi par l’Office fédéral de l’environnement (OFEV).

Dans une directive destinée aux cantons et aux communes, l’OFEV permet aux opérateurs de dépasser les valeurs limites. Les antennes adaptatives pourront le faire, car ces dépassements seront pondérés dans un laps de temps de six minutes de puissance émise.

«Le principe de précaution appliqué à la téléphonie mobile est mort», dénonce le communiqué signé par les associations Stop 5G, Stop 5G Glâne, Jura Non 5G, ARRA et 5G Moratoire pour la Suisse. «Les facteurs de réduction sont calculés en prenant en compte une moyenne de 6 minutes, ce qui ne correspond plus à la réalité et ne tient pas compte des valeurs de crête pouvant atteindre jusqu’à dix fois les valeurs limites actuelles.» Les opposants s’en prennent à l’OFEV: «qui ignore ainsi le refus par deux fois du Conseil des États d’augmenter les valeurs limites, et aussi celle du corps médical et de la population, qui se mobilisent au travers d’innombrables oppositions et pétitions.»

Pour une téléphonie «à faible rayonnement»

Sur la question des dangers pour la santé, les opposants se réfèrent à la position de l’association Médecins en faveur de l’environnement (Mfe), qui plaide pour un développement de la téléphonie mobile «à faible rayonnement» pour garantir la santé des gens. Dans un communiqué publié mardi, l’association dénonce également l’OFEV qu’elle accuse d’introduire le dépassement des valeurs limites «par une voie détournée».

Rappelons que plusieurs initiatives ont été lancées en Suisse depuis 2019 visant à contrer le développement de la 5G. Il existe celle de Frequencia.ch «Pour des espaces de vie faiblement irradiés et l’abaissement des valeurs limites de la téléphonie mobile». Une deuxième est intitulée: «Pour une téléphonie mobile respectueuse de la santé et économe en énergie». Et enfin, une troisième aborde la question de la «Responsabilité en matière de téléphonie mobile». La deuxième devrait être déposée le 15 avril prochain.

Votre opinion

71 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

LaSingularitéestpourdemain

27.02.2021, 17:53

3G, 4G, 5G etc... tout ça est un grand business qui rend l'humanité stupide, arrogante, individualiste, endéttée et fragile. Les GAFAM vont vous avoir jusqu'au trognon. Vous serez bientôt remplacés par l'IA. Consommation, surconsommation. Toujours de nouvelles applications. De nouvelles technologies qui vous empêchent de réfléchir. Tout servi sur un plateau d'argent. Toujours tout avoir et tout de suite svp. À force d'être servis, de faire de moins en moins d'efforts ce ne sont pas uniquement les spermatozoïdes qui vont mourrir plus vite à cause du fort rayonnement ce seront les neurones. D'ailleurs Google s'applique déjà à trouver le moyen de connecter des cerveaux humains à l'IA d'ici 2045. LA SINGULARITE. Une humanité mi-robot, mi-humaine. Et ce n'est pas de la fiction. Il faut dès maintenant se positionner. Je suis pour une évolution en faveur de notre race. Par conséquent je suis contre la 5G et toute nouvelle technologie qui ne sert qu'à nous déshumaniser.

Cinecittà

27.02.2021, 08:27

J'aimerais bien que l'on donne la possibilité au peuple de donner son avis au lieu de nous imposer cette 5G

A savoir

27.02.2021, 05:54

Il a déjà été prouvé scientifique que des spermatozoïdes placés à côté du Wi-Fi mourraient au bout de 24 heures au lieu des 72 heures habituelles sans WiFi... Je vous laisse chercher ces infos et en tirer les conclusions qui s'imposent...