03.05.2013 à 12:46

Trafic aérien90 employés d'Alitalia interpellés pour vols de bagages

Près de 90 personnes travaillant pour la compagnie Alitalia ont été arrêtées pour vols de bagages. Elles opéraient depuis l’aéroport de Rome-Fiumicino et l’aéroport de Lamezia-Terme, en Calabre.

Les auteurs des vols risquent une peine de six ans de prison et le licenciement.

Les auteurs des vols risquent une peine de six ans de prison et le licenciement.

Reuters

Quarante-neuf employés du transporteur aérien italien Alitalia et 37 autres travaillant pour des sous-traitants ont été interpellés pour des vols de bagages, dont 19 ont été mis aux arrêts domiciliaires, a indiqué vendredi la police italienne.

Les 49 employés d’Alitalia interpellés travaillaient tous à l’aéroport de Rome-Fiumicino, tandis que les 37 autres travaillaient essentiellement à l’aéroport de Lamezia-Terme (Calabre, sud), d’où est partie l’enquête, ainsi que dans d’autres aérogares, a précisé à l’AFP une source d’Alitalia.

"Notre direction de la sécurité a collaboré de manière intense avec la police que nous avons aidée autant que possible. Nous sommes victimes dans cette histoire, d’autant plus que tous les passagers qui ont subi des vols ont été remboursés", selon la même source.

"Au début les vols Rome-Lamezia Terme ont été les plus touchés par ce phénomène, qui s’est étendu par la suite, dans une moindre mesure, à d’autres aéroports", précise Alitalia dans un communiqué.

L’enquête a duré pratiquement toute l’année 2012 et les auteurs des vols risquent une peine de six ans de prison et le licenciement.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!