A 330 km/h, il avait percuté une voiture: prison ferme
Publié

FranceÀ 330 km/h, il avait percuté une voiture: prison ferme

Un chauffard a été jugé à Avignon pour un accident provoqué à une vitesse folle.

par
R.M.
Le chauffard de 30 ans a été jugé lundi au tribunal d’Avignon.

Le chauffard de 30 ans a été jugé lundi au tribunal d’Avignon.

GoogleMaps

Un homme de 30 ans a été jugé lundi au tribunal d’Avignon pour avoir provoqué un accident fin 2019 en circulant à une vitesse folle: 330 km/h. Après avoir perdu la maîtrise de son bolide, il avait percuté par l’arrière une voiture contenant trois membres d’une famille. Deux avaient été sérieusement blessés. Le chauffard a écopé de prison ferme.

L’accident avait eu lieu le 14 décembre 2019 peu après 2 heures du matin. Le chauffard, accompagné d’une passagère, s’était engagé sur l’autoroute A7 avec sa BMW M5 débridée capable de développer plus de 500 chevaux. Il était ivre: 1,7 gramme d’alcool dans le sang, relate «Le Dauphiné».

Quelques minutes avant l’accident, au péage de Cavaillon (Vaucluse), le jeune homme avait annoncé à sa passagère qu’il allait faire une «soudure» jusqu’au péage suivant, c’est-à-dire qu’il ne toucherait pas à la pédale des freins. Selon le témoignage de cette dernière, il avait atteint par deux fois 330 km/h. Avec la pluie, il était finalement parti en tête-à-queue puis, à la dérive, avait percuté la voiture qui le précédait.

Un «fou de vitesse»

Dans la voiture percutée se trouvaient un couple et son enfant. Le fils, mineur, était au volant, en conduite accompagnée. Son père était à ses côtés, sa mère à l’arrière. Après le choc, leur véhicule a terminé sa course contre la glissière de sécurité.

Le jeune conducteur s’en était sorti indemne. Son père avait été touché à l’épaule et a perdu sa mobilité. Sa mère au dos, et a dû être opérée. Tous deux ont fini par être mis en invalidité professionnelle.

Lundi, le chauffard décrit comme un «fou de voitures et de vitesse» a comparu depuis le box du tribunal, car il est actuellement en détention dans le cadre d’une instruction pour trafic de drogues. Il a été condamné à 3 ans de prison dont 18 mois ferme. Il devra aussi indemniser ses deux victimes à hauteur de 10’000 euros chacune. Il est encore précisé que les intérêts civils seront examinés lors d’une prochaine audience.

Votre opinion