20.12.2018 à 17:19

FootÀ 57 ans, il devient recordman du nombre de matches de LNA!

Le Neuchâtelois Philippe Perret a détrôné le Zurichois Urs Fischer. La raison? Une mise à jour des statistiques...

par
Renaud Tschoumy
Philippe Perret, le tout «nouveau» recordman du nombre de matches de LNA disputés.

Philippe Perret, le tout «nouveau» recordman du nombre de matches de LNA disputés.

Keystone

C'est une erreur de l'histoire du football suisse qui vient d'être corrigée: le Neuchâtelois Philippe Perret est devenu, en cette fin d'année, recordman du nombre de matches joués en Ligue nationale A (LNA, aujourd'hui Super League). A 57 ans, il vient de détrôner le Zurichois Urs Fischer (52 ans)!

Vous ne rêvez pas. Cette actualisation des classements est bien survenue en 2018, vingt ans après la fin de carrière de Perret, quinze ans après celle de Fischer. La raison? Elle est toute simple. La Swiss Football League (SFL), en collaboration avec l'agence «Zwölf», vient de dépoussiérer les archives du foot suisse et de mettre à jour toutes les données statistiques de LNA/Super League depuis 1933.

Urs Fischer était considéré depuis longtemps comme le joueur ayant disputé le plus de matches de LNA/Super League. Mais il avait à son crédit des matches du tour de promotion-relégation 1994, où il portait le maillot de Saint-Gall, alors club de LNB. Du coup, Fischer s'est vu soustraire 11 de ses 545 matches, ce qui porte son total à 534. Et Perret, son dauphin avec 540 rencontres (toutes pour NE Xamax, de 1978 à 1998), a pris sa place sur la plus haute marche du podium.

On s'est empressé de téléphoner au tout frais nouveau recordman suisse, aujourd'hui entraîneur des M18 de NE Xamax.

Philippe Perret, est-ce une injustice qui est réparée à vos yeux?

Une injustice, non. Mais c'est vrai que, pendant plusieurs années, on naviguait un peu à vue. Il a toujours régné un peu d'incertitude autour de ce record. Je savais que j'étais dans le trio de tête. Mais j'ai reçu il y a quelques jours la brochure de la SFL, et c'est là que j'ai vu que j'étais le nouveau recordman du nombre de matches joués.

Cela vous fait quoi?

Qu'on s'entende bien, je n'ai jamais couru après les records. Quand je m'entraînais, ce n'était pas pour entrer dans les livres de statistiques, mais pour être utile à mon équipe. Mais voilà, il se trouve qu'à présent, c'est moi qui détiens ce record. J'en retire donc une certaine fierté. Juste avant les Fêtes, c'est un peu comme si je recevais un cadeau de Noël en avance.

540 matches de LNA, tout de même...

... oui, c'est un peu un chiffre de ouf! (sic) Si j'y ajoute les matches amicaux, ceux de Coupe d'Europe, les sélections et toutes les rencontres que j'ai dirigées en tant qu'entraîneur, cela en fait, des jours passés sur ou autour des terrains. Même si c'est un record tout relatif, qu'il s'agit de remettre dans son contexte, il signifie tout de même quelque chose.

Qu'entendez-vous par «tout relatif»?

Simplement que le foot a évolué et que je risque de trôner en tête de ce classement encore longtemps. Aujourd'hui, les jeunes bons joueurs ont tout de suite l'occasion de partir à l'étranger. Ce n'est donc pas en Suisse qu'ils vont accumuler les matches. Raison pour laquelle mon record est certainement appelé à durer.

Au niveau du nombre de minutes passées sur les pelouses de LNA, l'ancien défenseur de GC Roger Wehrli vous souffle la première place pour trois minutes: 46'923 minutes de jeu (en 532 parties) contre 46'920 pour vous. En voulez-vous à Gilbert Gress de vous avoir sorti une fois à la 86e minute?

(Il éclate de rire) Non, quand même pas. Par contre, je vais demander une expertise de toutes les horloges des stades de l'époque, pour être sûr qu'elles fonctionnaient bien! (Il rigole à nouveau) Plus sérieusement, si je considère ces trois minutes, je me dis que si Jakobs ne m'avait pas cassé la jambe en match international (Suisse - Allemagne à Bâle, le 9 avril 1986), j'aurais passé nettement plus de temps sur le terrain. Mais, encore une fois, je n'ai jamais pensé aux records durant mes vingt ans de carrière. Je ne vais pas commencer à le faire maintenant.

PHILIPPE PERRET

Né le: 17 octobre 1961, à La Sagne (NE).

Poste: milieu de terrain défensif.

Trajectoire de joueur: 540 matches (27 buts) pour NE Xamax, son club de toujours, de 1978 à 1998.

Trajectoire d'entraîneur: NE Xamax (adjoint, 1998-2000), Yverdon (2000-2001), Fribourg (2002-2004), La Chx-de-Fds (2004-2007), Serrières (2007-2008), Bienne (2008-2013), Fribourg (2013-2015), Yverdon (2016-2017), NE Xamax M18 (depuis 2017).

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!