Publié

Fédérales 2019A Bâle, les sièges socialistes sont convoités

Au Conseil des Etats, les sièges des socialistes bâlois représentent un enjeu important.

Fédérales 2019: année de tous les records.

Les deux sièges socialistes de Bâle-Ville et Bâle-Campagne, qui se libèrent au Conseil des Etats, sont l'enjeu principal des élections fédérales d'octobre. Le siège de Bâle-Ville semble imprenable, mais celui de Bâle-Campagne pourrait bien passer dans le camp bourgeois.

Le PS occupe l'unique siège de Bâle-Ville aux Etats depuis 52 ans sans interruption. Anita Fetz (PS) se retire après 24 ans de présence à Berne, dont seize aux Etats. Eva Herzog (PS), actuelle ministre des finances, est la grande favorite pour succéder à Anita Fetz compte tenu de la force du PS. Elle est aussi bien vue dans les milieux économiques. Elle pourrait même être élue au premier tour.

Elle va en effet profiter des divisions des partis bourgeois qui n'ont pas réussi à s'entendre sur une candidature unique. L'alliance PRD, PLS, PBD, Vert'libéraux, PDC et PEV présente la libérale Patricia van Falkenstein, alors que l'UDC se lance seule dans la course avec l'ancienne escrimeuse Gianna Hablützel-Bürki.

Siège des Verts menacé

Au Conseil national, Bâle-Ville dispose de cinq sièges. Ils sont occupés par deux socialistes, une verte, un UDC et un libéral. Seule la socialiste Silvia Schenker se retire. Le siège des Verts, un mandat restant obtenu en 2015, est menacé.

A Bâle-Campagne, il est presque certain que le siège du canton aux Etats ne sera attribué qu'au deuxième tour. Claude Janiak (PS) se retire après 20 ans sous la Coupole fédérale, dont douze aux Etats. Quatre candidats sont en lice pour lui succéder: Maya Graf (Verts), Eric Nussbaum (PS), Daniela Schneeberger (PLR) et Elisabeth Augstburger (PEV). Les trois premiers siègent au Conseil national.

Les sept conseillers nationaux (2 PS, 2 UDC, 1 PDC, 1 Vert et 1 PLR) se représentent. On ne s'attend pas à des changements dans la répartition des sièges.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!