Actualisé 20.08.2019 à 11:57

BilinguismeÀ côté de la plaque, Bienne va corriger son erreur

Bienne a fait tout faux: la traduction de Laure-Wyss Esplanade, c'est Esplanade Laure-Wyss. Et en allemand, il manque un trait d'union...

par
Vincent Donzé
1 / 7
Laure-Wyss Esplanade ou...

Laure-Wyss Esplanade ou...

V.Dé
...Esplanade Laure-Wyss?

...Esplanade Laure-Wyss?

V.Dé
Place Robert-Walser, c'est juste!

Place Robert-Walser, c'est juste!

V.Dé

Depuis que les autorités biennoises ont inauguré en grande pompe la plaque bilingue «Laure-Wyss Esplanade» en hommage à une journaliste et écrivaine, les francophones de Bienne s'arrachent les cheveux ou rigolent, c'est selon: pourquoi diable avoir copié à l'identique «Esplanade Laure-Wyss», une pour les alémanique et l'autre pour les francophones?

«Le français est à nouveau mis à mal», déplore Virginie Borel, directrice du Forum du bilinguisme. En l'occurrence, l'intitulé en allemand a aussi subi une entorse: il aurait fallu écrire «Esplanade-Laure-Wyss».

La nomenclature a ses règles, qui imposent un trait d'union entre le prénom et le nom. Le problème n'est pas là. Mais comme on écrit «Rue Henri-Dunant», on doit écrire en français «Esplanade Laure-Wyss».

«C'est qui les types?»

«C'est qui les types qui valident?», peste un internaute. Les mêmes, sans doute, qui avaient validé l'«Allée Roger-Federer» avec un trait d'union placé trop haut. En tout cas. comme on peut le voir dans la galerie ci-dessus, un petit tour de ville démontre que par manque d'uniformité, Bienne est à côté de la plaque...

C'est paraît-il le très approximatif Registre officiel des rues qui induit en erreur. Responsable du Département des infrastructures, Roger Raccordon a promis de corriger le tir: les deux panneaux placés de part et d'autre de l'esplanade seront remplacés dans deux ou trois semaines par un seul intitulé: ce sera «Esplanade Laure-Wyss» pour tout le monde, et ce sera une première pour Bienne!

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!